La croissance économique française restera molle malgré Macron



L’OCDE prévoit une croissance économique en France de 1,3% pour cette année 2017, soit 0,1 point de moins que lors de la dernière publication de ses perspectives économiques en février dernier, avec une légère reprise à 1,5% l’an prochain en 2018. La mauvaise nouvelle réside principalement dans l’écart toujours plus important entre la France et l’Allemagne, cette dernière pouvant espérer environ 2% de croissance économique annuelle pour 2017.

Après la Chine, l’Inde ralentit et ravive l’inquiétude asiatique



L’économie asiatique ne serait pas aussi bonne que le disent les statistiques officielles. Cette affirmation a souvent été répétée par divers analystes ces dernières années qui estiment surestimés les chiffres de la croissance économique de l’Inde et de la Chine. Celle de la première se rapprocherait de celle de la seconde avec 7,1% sur l’année financière 2016-2017 contre 8% l’année précédente.

La bourse brésilienne chute de 10% suite aux révélations sur Michel Temer



Selon le quotidien O Globo, le président brésilien Michel Temer aurait été enregistré par un chef d’entreprise en train de donner son accord à des pots-de-vin pour acheter le silence de l’ancien chef des députés Eduardo Cunha. Cette révélation plonge le Brésil dans une nouvelle crise politique potentiellement plus grave encore à long terme que celle ayant mené à la destitution de l’ex-présidente Dilma Roussef. Aussi, la cotation de l’indice boursier BOVESPA a été suspendue suite à une chute d’environ 10% dès le début de séance. En décembre 2016, Le Politique informait ses abonnés d’un « risque augmenté d’une chute de Temer dont la politique est désormais désapprouvée pas une majorité de brésiliens. »

Vous aimerez aussi :

L’économie du Brésil requiert la stabilité politique

Comme la bourse, hausse du risque politique au Brésil