Etes-vous favorable au droit de vote pour les individus incarcérés ?



Le projet de “refondation pénale” porté par le président de la République Emmanuel Macron et la garde des sceaux, ministre de la justice Nicole Belloubet vise à lutter contre la surpopulation carcérale en encourageant les solutions alternatives à l’incarcération pour les “petites peines”.

Les Républicains (LR), le Front National (FN), Debout La France (DLF) et Les Patriotes (LP) critiquent ce projet de façon unanime et le décrivent comme laxiste à l’instar de ceux de l’ex-ministre socialiste Christiane Taubira.

Dans ce contexte, Emmanuel Macron a proposé que les individus incarcérés aient le droit de vote, d’où notre question ci-dessous et à laquelle nous vous proposons de répondre. Aussi pouvez-vous partager ce lien afin que nous ayons l’échantillon de réponses le plus représentatif possible.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Lisez aussi : Macron c’est Taubira ? Sa refondation pénale très critiquée

Christiane Taubira s’inquiète d’un pouvoir absolu d’Emmanuel Macron



« L’enjeu majeur de cette élection c’est la question de l’équilibre des pouvoirs, et pour que les pouvoir soient équilibrés il faut qu’ils soient séparés, » a déclaré Christiane Taubira, ancienne Garde des Sceaux, s’inquiétant d’une « Assemblée (nationale) qui serait massivement composée de députés (LREM) qui auraient signé une charte et s’engageraient à voter des textes sans apporter leur contribution à la démocratie. »