Strasbourg : Emmanuel Macron fait-il le maximum contre le terrorisme islamiste ?



Après la terrible attaque terroriste islamiste perpétrée à Strasbourg le 11 décembre 2018, de nombreuses personnalités politiques, notamment Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan et Laurent Wauquiez, ont vivement critiqué la politique antiterroriste du président Emmanuel Macron et de son gouvernement.

Chez En Marche (LREM), des voix s’élèvent pour appeler à plus de « décence » et dénoncent une vaine « récupération » politique, tandis que dans l’opposition s’exaspèrent ceux qui pensent que mieux et plus pourraient être faits pour lutter plus efficacement contre la menace djihadiste.

Afin de mieux connaître l’état de l’opinion publique à ce sujet, Le Politique vous invite à répondre à la question suivante, à partager ce lien autour de vous afin d’optimiser notre échantillon et de cliquer ici pour nous dire en commentaire ce qu’il conviendrait de faire.

Strasbourg : Emmanuel Macron fait-il le maximum contre le terrorisme islamiste ?

View Results

Loading ... Loading ...

Cliquez ici pour lire nos contenus relatifs au terrorisme.

Le Politique est-il trop sévère avec Emmanuel Macron ?



Le Politique est un site internet privé, totalement indépendant et aucunement subventionné, animé par de simples citoyens majoritairement de droite libérale et conservatrice.

Sa ligne éditoriale est celle d’une droite assumée qui souhaite une économie libérée et une sécurité rétablie. Cependant, nous recevons parfois des messages nous indiquant que nous sommes « trop durs » ou « trop sévères » avec le président de la République Emmanuel MacronCliquez ici pour lire nos articles le concernant.

Par conséquent et afin de mieux connaître nos lecteurs, nous vous invitons à répondre au sondage internet ci-dessous. Aussi, pouvez-vous commenter en cliquant ici afin de partager plus amplement votre opinion. Nous vous remercions de votre participation.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Quelle tête de liste préférez-vous pour Les Républicains (LR) aux Européennes 2019 ?



Alors que s’ouvrent les discussions pour savoir qui mènera la liste des Républicains (LR) aux élections européennes de 2019, Le Politique propose à ses lecteurs – dont une majorité est sympathisante ou militante LR – de voter pour un candidat dans la liste proposée ci-dessous et par ordre alphabétique du nom.

Si votre candidat préféré n’y figure pas, merci de bien vouloir nous l’indiquer en commentaire afin que votre vote “Autre” soit dûment comptabilisé. Merci de votre participation et de bien vouloir partager ce lien autour de vous afin d’optimiser notre échantillon. Si les résultats sont probants, Le Politique publiera une analyse dont vous serez informé(e) en nous suivant via Facebook ou Twitter.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Cliquez ici pour connaître les résultats définitifs et télécharger la synthèse intégrale, publiée en collaboration avec Cyceon.

Le sondage est clos. Attention, les résultats affichés après clôture du sondage ne sont pas définitifs. En effet, d’autres données en provenance d’autres canaux (commentaires, réseaux sociaux) seront prises en compte et intégrées aux résultats définitifs que présentera Le Politique en collaboration avec Cyceon pour la partie consolidation puis analyse des données.

Précision quant aux données nominatives. Pour ceux qui votent en commentaire, leur adresse e-mail est demandée afin d’empêcher le vote par spam robots, ce qui participe directement de la fiabilité du résultat. Cependant, votre e-mail ne sera jamais utilisé par Le Politique ni par un tiers à quelque fin que ce soit et toutes les données nominatives relatives à ce vote seront définitivement supprimées aussitôt l’analyse des résultats terminée. Le Politique ne conserve aucune donnée nominative.

Ce sondage internet s’est terminé le vendredi 24 août 2018 à 15 heures. Pour information, Le Politique utilise pour son analyse a posteriori des résultats une méthode qui identifie les votes doubles (triples etc…) ainsi que les votes groupés, il est donc inutile de tenter quelque inflation artificielle du résultat puisque celui-ci est réévalué en fonction des votes considérés comme valables.