Exposés au coronavirus, les policiers écrivent à Christophe Castaner

Recevez la Newsletter

L’initiative est rare et est donc très signalée : sept syndicats de police ont écrit une lettre commune au ministre de l’intérieur Christophe Castaner pour lui demander « solennellement de donner les instructions nécessaires pour autoriser le port des masques aux policiers engagés dans cette guerre » contre le coronavirus.

Dans le contexte épidémique dont l’Europe est devenue l’épicentre, le gouvernement français échoue, de façon inexpliquée et depuis deux mois, à fournir les équipements de protection les plus rudimentaires aux personnels soignants, de secours et de sécurité à savoir des gants, des masques et des blouses.

Comme la majorité de leurs concitoyens, policiers, gendarmes et pompiers sont effarés devant une telle incapacité qui les expose au grave danger d’être contaminés et de contaminer leurs proches et leurs collègues ensuite.

« Il nous semble que les femmes et les hommes placés sous votre autorité, et votre responsabilité, sont éloignés de vos préoccupations, » écrivent les syndicats de police qui demandent à Christophe Castaner s’il souhaite « prendre le risque de mettre de nombreux services de police hors d’état de fonctionnement comme cela a été le cas pour le commissariat de Sanary-sur-Mer » fermé sine die suite à la contamination de sept policiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *