Une manifestation “congolaise” aurait dégénéré à la Gare de Lyon

Recevez la Newsletter

On ignore encore les revendications des individus présumés de nationalité « congolaise » qui auraient organisé une manifestation à proximité de la gare de Lyon à Paris en plein vendredi après-midi.

Selon des sources qui divergent, les uns manifestaient contre la tenue d’un concert d’un chanteur « congolais » tandis que les autres manifestaient leur opposition au gouvernement « congolais ».

Ville du monde réputée pour sa propreté, sa sécurité et son « bien-vivre ensemble », Paris a donc accueilli cet élan d’expression publique qui a malheureusement dégénéré lorsque quelques individus, difficilement identifiables et que les forces de l’ordre n’ont manifestement pas interpellés, ont mis le feu à quelques engins motorisés de transport polluant, à savoir des scooters et des motos.

Il faisait pourtant clair dans les rues de Paris malgré quelques nuages et les explications quant à cet acte probablement d’improvisation artistique et écologique restent à établir pour la préfecture de police de Paris dont aucun commentaire n’a filtré sur cet insignifiant incident.

La fumée toxique dissipée n’a heureusement pas empêché Aïssa Maïga, à l’occasion d’une inoubliable cérémonie des Césars 2020, de réclamer plus de diversité dans le cinéma français.

« Je condamne les dégradations et violences commises dans le secteur de la gare de Lyon par des individus qui ont bravé l’interdiction de manifester, » a indiqué le ministre de l’intérieur Christophe Castaner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *