Le soutien de Laurent Nunez à Agnès Buzyn suscite la polémique

Recevez la Newsletter

Quelle est la limite entre fonction ministérielle et fonction électorale ? Voilà une question à laquelle bon nombre de personnalités politiques auront bien du mal à répondre sans jamais se contredire ensuite dans le cadre de leurs activités.

Quand vient la campagne électorale, tout le monde est sur le pont surtout quand la majorité politique du moment doit défendre son bilan face à une opposition dynamique.

L’ancien directeur de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) devenu secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur, Laurent Nunez, a rendu une visite remarquée à son ex-collègue du gouvernement et désormais candidate La République en Marche (LREM) pour la mairie de Paris, Agnès Buzyn.

« Les parisiens ont besoin d’une vraie stratégie municipale de sécurité : c’était l’objet de ma réunion, ce matin, avec Paris Ensemble 75 (la liste LREM), » a posté Laurent Nunez sur les réseaux sociaux. En indiquant que « chacun doit jouer son rôle » et que « s’investir davantage sur les questions de sécurité sera une priorité d’Agnès Buzyn, » le Secrétaire d’Etat semble en effet sortir de sa fonction ministérielle pour agir en militant politique, déplorent les soutiens d’autres listes.

« Pendant que la criminalité explose, on se demande par qui sont payées ces heures de Laurent Nunez dédiées à la campagne d’Agnès Buzyn, » explique un militant de droite tandis que « comme le préfet de police de Paris Didier Lallement, un ministre en charge de votre sécurité a lui aussi choisi son camp, » s’indigne un militant de gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *