François-Xavier Bellamy, le philosophe de droite qui plaît de plus en plus aux Français



« Pour une fois qu’un philosophe nous parle de la réalité telle qu’elle existe ! » s’exclame un internaute au sujet de François-Xavier Bellamy, le prof de philo versaillais devenu tête de liste des Républicains (LR) pour les élections européennes 2019.

Depuis déjà quelques temps – et Le Politique fut dans cet article le premier à le constater des semaines avant les autres médias – les efforts de Laurent Wauquiez et de son équipe à la tête d’un LR jusque-là présenté comme moribond portent leurs fruits. Remontée confirmée dans les sondages, rebond massif dans le temps médiatique, croissance significative du débat d’idées animent désormais des LR qui, en quelques mois, sont passés de la déprime notoire à un enthousiasme devenu rare ces dernières années.

« On commence à y croire à nouveau, à croire que l’alternance est possible avec une droite qui ne se ment plus et ne se laisse plus manipulée par un centre-gauche culpabilisateur, » nous confie un militant motivé depuis la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Au départ vue comme un « pari plutôt risqué » et « trop conservateur », la propulsion de François-Xavier Bellamy alias FX au sommet de la liste LR fait désormais figure de coup d’audace en passe de réussir voire même d’inquiéter une République En Marche (LREM) qui pourrait à terme souffrir de son assemblage hétéroclite face à une droite classique plus homogène et « purgée » de ses anciennes divisions avec les départs effectifs – ou actés comme tels – d’Alain Juppé, de Jean-Pierre Raffarin et d’autres « anciens » plus au centre qu’à droite.

Car dans le paysage politique français où le parti-pris « de gauche » est omniprésent tant au sein de l’Etat que du monde associatif, des arts, des spectacles et des médias, François-Xavier Bellamy exprime la franchise et la conviction qu’attendaient de nombreux électeurs de droite, exaspérés de devoir se plier au diktat bien-pensant d’une minorité coupée des réalités de l’immigration, de l’islamisme et de la précarité.

« On vit dans un monde de fou où Marlène Schiappa compare les millions de personnes qui ont manifesté pacifiquement en 2013 à des terroristes islamistes, » écrit par exemple le candidat LR, rompant enfin avec la politesse habituelle et naïve d’une droite qui semble bien décidée à se défendre et à ne plus se laisser intimider.

On le constate, aussi bien sur le terrain que sur les réseaux sociaux : François-Xavier Bellamy intéresse et son air de « conservateur cultivé » rassure bien plus qu’il ne déplaît dans une France en insécurité culturelle croissante et meurtrie par des années de violence terroriste dramatique et traumatique.

Lisez aussi > Européennes 2019 : Bellamy écrase Loiseau, et si LR devançait LREM ?

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.

9 réflexions sur « François-Xavier Bellamy, le philosophe de droite qui plaît de plus en plus aux Français »

  1. Il semble évident que la période des ” biens pensants” doive se terminer , enfin.!
    Depuis des années, il était interdit de pouvoir s’exprimer sur des sujets ciblés qui nous ” pourrissent ” la vie.
    90% des élus avaient même ” peur” de s’exprimer en faveur de ceux qui osaient affronter cette main mise, de cette ” pensée ” unique qui glorifie les nouveaux français au détriment du peuple qui a façonné la France, qui les a accueillis…
    Alors, entendre et lire , un intellectuel qui dénonce ces dérives et rappelle notre identité, cela réjouit nos coeurs et redonne un peu confiance en l’avenir.
    Il n’y a aucune stigmatisation, ni aucune haine, juste le simple respect à nos valeurs, aux fondements de notre culture, aux lois de notre République laïque et démocratique.
    Que ceux qui ne veulent pas, ou plus de notre système, quitte notre pays, personne ne les retiendra.
    Car, comme dit l’adage :
    En Angleterre , je vis comme les anglais,
    En Italie , je vis comme les Italiens,
    En Égypte , je vis comme les égyptiens
    En Russie, je vis comme les russes…
    Car, c’est normal !
    Il n’y a Donc pas de raison, pour qu’en France, on accepte des individus qui ne veulent pas vivre comme tous les français et imposer leurs coutumes.
    Aucune xénophobie, ni racisme , dans cette phrase, juste une question de bon sens, populaire. .
    N’en déplaise à ces gens-là !

    1. votre article répond bien à la situation de notre pays, ou depuis des années, dès qu’on abordait le problème de l’immigration, on était considéré soit comme un raciste, soit qu’on manquait d’humanisme, et de jour en jour on perdait le sens de nos valeurs, il est temps que ca change en France et en Europe, et j’ose espèrer que les prochaines élections demontrent que la France éternelle est toujours vivante et défend ses valeurs sa culture et son économie pour le bien du peuple.

  2. François Xavier Bellamy est quelqu’un qu’on écoute autrement. Il fait preuve d’une fraîcheur que nous n’avions plus l’habitude d’entendre en politique. Il redonne confiance, il est souriant, il est différent, il connait ses dossiers sur le bout des doigts et n’est déstabilisé par aucune question qui se voudrait embarrassante. C’est un OVNI et on en redemande !

  3. J’ai vu François Xavier BELLAMY a Besançon et j’en suis sortit transformé – Enfin en France on ose dans la bouche d’un homme courageux et nouveau en politique, on ose dis-je aborder les problèmes de fonds de notre société, on ose parler de nos racines, on ose évoquer ce cancer qu’est l’immigration sauvage est qui est, selon moi, une des raisons du Brexit – Nous n’avions pas connu cela a droite depuis 1981 probablement parce que nos hommes politiques de droite trop ancrés dans la durée, s’étaient laissés griser par un électoralisme et des affaires foireuses tels l’affaire des HLM de Paris qui donna l’impression que ces gens là étaient au dessus des lois – En 1981, la gauche arriva et planta un décor nouveau par une morale débridée, une baisse de niveau drastique dans l’enseignement 100% d’objectif au bac par exemple – Que fit la droite de l’époque RIEN – Quand elle revint aux affaires, elle se socialisa ce qui eu pour effet de désorienter bons nombre de français loin du microcosme parisien – Lorsque un homme de droite vient a réagir il y a deux ans, il suffit d’un assassinat politique en règle pour étouffer toutes velléités de retour aux sources, a nos racines quoi; et en plus nous arriva le fakir suprême qui profitant d’une droite déchirée fit sont marché a gauche, au centre, a droite pour créer une autre philosophie aux antipodes de ce que fut la France durant 2000 ans avec le relent de traitrise, de retournement de vestes, de nouveaux arrivants tous plus jobards et inexpérimentés en politique tels une bande de pourceaux et pour couronner le tout l’ensemble des journalistes allant a la soupe a la nouvelle religion d’état – Il fallu après cette débâcle reformer la droite des Républicains et le nouveau chef profitant de sa venue pour épurer son parti et en chasser tous les futurs traitres a l’esprit du mouvement mais aussi en recrutant d’éminents petits nouveaux d’où notre François Xavier BELLAMY qui donna par sa nomination a la tête de nos candidats a l’élection au nouveau parlement européen sa pleine mesure d’autant qu’il n’a aucune casserole aux chevilles et que du coup la France retrouve, d’un coup d’un seul l’évocation de nos racines chrétiennes et surtout l’évocation de solution potentielle pour tenter de venir a bout de l’immigration – Le mal est fermement encré dans le pays de sorte que même l’Allemagne notre ami naturelle depuis Charles de Gaulle se détourne de nous – La victoire de François Xavier et de ses co-listiers au Européennes serait, assurément un bon début de retour en grâce de notre belle France – Françaises, Français tous aux bureaux de vote de 26 Mai, mois de Marie pour donner un coup d’arrêt a cette pantomime qui nous auto-détruit depuis deux ans maintenant pour enfin, donner au monde un gage de nouvelle renaissance de notre belle France. Robert ROUX

    1. L’homme de droite qui voulait réagir s’appellait François Fillon, la vraie droite l’avait bien remarqué par un sursaut(primaires) mais c’était encore trop tôt comme prise de conscience dans l’esprit des Français qui se sont laissés influencer par les médias et la vieille garde politique de droite et du centre qui eux avaient bien compris que François Fillon était en train de taper dans la fourmilière politique établie (trahison et outrage suprême). Les chacals vexés n’ont pas eu de mal pour s’entendre et tuer le traitre . Mais pour avoir bonne conscience il fallait élire l’apparence du neuf en gardant le pouvoir sur lui au cas où il lui viendrait à l’esprit de trahir également. (une marionnette sans colonne vertébrale) . En clair la seule façon de se transcender pour une société c’est qu’elle accepte de « TUER SYMBOLIQUEMENT LE PÈRE ». Emmanuel Macron n’est pas le vrai fils car il a été choisi pour donner l’illusion de l’acte symbolique alors qu’il faisait parti de la caste ! Le salut ne peut venir que de l’extérieur du système car n’est pas lié aux anciens . Peut-être que François Xavier-Bellamy sera l’inniciateur de cette conversion, il faudra qu’il percévère et s’entoure d’hommes et de femmes de très grande confiance. La bête sera très difficile à abattre mais une espérance bienveillante et humble est révélée, votons pour elle afin de lui donner la force de tenir dans sa mission.

  4. J’ai vu en rêve au Sénégal que François Xavier BELLAMY porte le nom de deux prophètes .Il est Moise avec son bâton qui coupe l’océan pour sauver la france et aussi Noé avec sa barque pour embarquer la france pour le sauver . Voter J’ai vu François Xavier BELLAMY c’est sauver la France et le confier à ce prophète .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *