Exclure l’immigration du « grand débat national » catalyse les pires tensions



Partout en Europe, le constat est identique et implacable : une large majorité des Européens s’inquiète de l’immigration massive et souhaite qu’elle se termine au plus vite. Ce constat s’accompagne de plus en plus souvent d’une précision peu politiquement correcte mais qu’osent désormais ouvertement de nombreux Européens à savoir que le phénomène « d’islamisation » qui accompagnerait selon eux l’immigration massive ne serait non seulement pas souhaitable mais même dangereux.

Au regard de l’actualité de ces dernières années, les autorités politiques autrement appelées « les élites » se trouvent en effet bien en mal de nier la sincérité de l’inquiétude qui assaille de si nombreux Européens quant à la disparation progressive et présumée rapide de leur mode de vie, de leurs valeurs et de leurs libertés au motif d’une tolérance qu’ils jugent unilatérale et excessive.

Ainsi, l’opposition au président de la République Emmanuel Macron devrait poursuivre sa croissance à mesure qu’il s’entête à refuser aux Français la tenue d’un véritable débat sur l’immigration, sujet que « les élites » souhaitent à tout prix éviter sachant pertinemment que l’avis de leurs compatriotes sur cette question brûlante démonte complètement leur « vivre-ensemble » rêvé et idéalisé depuis les rues tranquilles des luxueux 6ème et 8ème arrondissements de Paris.

On ne ramènera donc durablement la concorde civile en France que si on a le courage d’aborder de front les sujets qui fâchent et de prendre parfois des virages à 180 degrés de la politique menée depuis 40 ans au prix de l’épuisement démocratique et de la négation pour le peuple à choisir son avenir pour lui-même. Ceci concerne l’Europe dans son ensemble et plus particulièrement la France où rarement auparavant l’immigration massive et incontrôlée n’a suscité autant de critiques.

Refuser le débat et nier l’inquiétude sincère qui préoccupe tant de Français ajoutent au péril qui menace la République.

Le Politique a besoin de votre soutien, cliquez ici pour vous abonner.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

5 réflexions sur « Exclure l’immigration du « grand débat national » catalyse les pires tensions »

  1. L’immigration coûte énormément cher. Il n’est pas acceptable que le pays continue dans cette voie suicidaire, au détriment de sa population d’origine. De plus, avec cette immigration, les risques d’attentats terroristes augmentent considérablement, sans parler des attaques sexuelles dont sont victimes les femmes.

    1. Dans ce cas la france doit cesser son ingerance dans les pays d l’afrique et de pier ced rrssources. Les resources africaines aux africains!! Que repondez vous au rapport allemand disant que la france piechaque année l’equivalent de €440 milliards ? si ce montant restait en afriqur la tendance d’immigration se serait inversée!!

      1. Pas de problème, sachez que l’immense majorité du peuple de France n’a participé au pillage d’aucun pays et de plus ne sont pas d’accord avec ce type de comportement. Donc …. chiche…

  2. Il fallait s’en douter….après la signature de l’accord de Marrakech….pas question de discuter de ce sujet et pour cause.Le but du Président est de favoriser l’immigration et a première vue on ne comprend pas pourquoi il insiste tant.
    Alors est-ce pour des raisons purement humanitaires?
    On peut l’admettre dans certains cas bien précis,nous ne sommes pas insensibles à certaines situations, mais pas pour des arrivées tous azimuts et en grand nombre et programmées en plus ….qui nous font courir des risques certains concernant le terrrorisme,c’est à dire la sécurité des Français…
    Nos frontières sont devenues des passoires et n’importe qui peut entrer en France les portes sont ouvertes ….et beaucoup ne s’en privent pas.
    Est-ce pour des raison économiques ?
    L’immigration est une chance à dit le Président à plusieurs reprises…depuis son arrivée au pouvoir….
    Quelle chance?
    Nous comptons 3,5 millions de chômeurs sur notre sol métropolitain …en ajouter de dizaines de milliers d’autres serait une solution au problème ?
    Non cela cache autre chose a n’en pas douter….
    Notre Président n’est pas fou,mais alors pas du tout..il affaiblit notre pays contrairement a ce qu’il prétend.;et la preuve il fait tout pour le diviser ….ce qui laisse supposer qu’il poursuit un but bien précis dont personne ne semble connaître l’origine….et la finalité surtout ce qui est très étrange…..mais surtout très inquiétant.
    Le grand débat est déjà faussé dès le départ..des “oublis” volontaires se remarquent….et non des moindres..
    .A bien lire le courrier présidentiel on sent nettement les orientations” suggérées” aux manifestants…par le signataire…ce qui n’est pas la meilleure des choses.
    Ou cela va t’il nous mener? Dans une impasse? Probable….

  3. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il ne faut pas parler d’immigration mais on peut parler de fiscalité et bien contournons et disons que l’immigration c’est de la fiscalité en plus et qu’il faut la calculer et combien cela coûte à la France et à nous contribuables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *