Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan sont aujourd’hui capables de gagner l’alternance



Après la victoire par deux fois plus de voix d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen en mai 2017, on pouvait aisément imaginer que l’avenir politique de Marine Le Pen était compromis et que celui de Nicolas Dupont-Aignan serait semé d’embûches.

Mais la désaffection extrêmement rapide de la nouvelle majorité présidentielle et la continuation de difficultés structurelles allant du chômage de masse à la croissance faible à l’insécurité croissante ont fourni aux dirigeants du Rassemblement National (RN) et de Debout La France (DLF) les conditions adéquates pour un retour offensif.

Les derniers chiffres publiés dans les sondages confirment des tendances constatées par Le Politique depuis déjà le cœur de l’été dernier quand la grogne a muté peu à peu en colère contre l’exécutif En Marche (LREM).

Avec respectivement 24 points et 8 points d’intentions de vote aux élections européennes, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan sont les grands vainqueurs de la « séquence » gilets jaunes, prouvant une fois encore que la protestation de la France dite périphérique est essentiellement conservatrice et patriotique malgré une couverture médiatique plutôt « à gauche ».

Plus important encore et si les chiffres actuels se maintiennent, ils sont désormais à eux deux en situation arithmétique de gagner la prochaine alternance politique si seulement quelques points de pourcentage des Républicains (LR) se portent sur eux plutôt que sur Emmanuel Macron aux prochaines présidentielles.

Ce qui pourrait bien passer inaperçu constitue un potentiel premier signal fort de renversement de la vie politique française, soit peu ou prou le même que celui qu’Emmanuel Macron estimait incarner au centre. La véritable « Révolution » que Jupiter appelait de ses vœux en 2017 aura peut-être lieu en 2022, à rebours complet des pronostics « progressistes ».

Les données telles qu’elles existent aujourd’hui, en cas de continuation ascendante de la dynamique actuelle, montrent qu’une future majorité RN/DLF similaire à la majorité RPR/UDF d’antan n’est pas impossible.

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

7 réflexions sur « Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan sont aujourd’hui capables de gagner l’alternance »

    1. NON, ces 2 là ne peuvent pas s’entendre tant leur égo est sur-dimensionné. Ils ont le même discours : ils dénoncent sans être capables d’entrevoir et d’expliquer une solution valables. Ils disent ce que les gens mal informés veulent entendre. Ils se prennent tous les deux pour des chefs !
      Le politique à la hauteur doit être avant tout compétent et pédagogue :
      . diagnostiquer le problème
      . expliquer la cause du problème
      . donner une/des solutions
      .expliquer comment cette/ces solutions peuvent améliorer la situation ou résoudre le problème
      Actuellement aucun politique n’est capable d’un tel exercise

  1. Bonsoir ,je suis tout à fait d accord avec vous! voilà 35 ans que je vote pour les LEPEN ,je préférais le père plus direct,Marine est beaucoup moins claire et hésitante dans ses propos ,elle ménage la chèvre et le choux.gros.Gros problème pour nous français : parmi les prétendants aucun n est compétant pour être président !

  2. En tous cas personne en dehors d’eux ne parle de ce problème d’immigration.
    L’accord de Marrakech bien que présenté comme non contraignant,quel mensonge!… par les gens du pouvoir…est une bombe à retardement!
    Quand des milliers d’immigrés viendront régulièrement grossir les rangs des chômeurs, mais aussi de ceux qui reçoivent les allocations diverses et bénéficient de la CMU…notre budget va en prendre un coup…il va falloir encore trouver de l’argent …sans compter ceux hélas qui se joindront aux islamistes intégristes,fichiers S etc….nos forces de sécurité risquant d’être insuffisantes…pour contrôler cet afflux., nos frontières passoires ne les y aidant pas.
    Cet accord fait penser au Cheval de Troie de l’Antiquité…réactualisé….et quand notre Président,et d’autres également,considèrent que ces immigrés sont une chance pour la France..ils doivent penser à notre natalité défaillante sans doute.
    Comme les statistiques officielles le montrent notre pays voit sa natalité diminuer au fil des ans, car sur ce plan là ils nous battent et de loin.(3,9 enfant par femme en moyenne contre 1,9 en France)
    Gémir et se plaindre à propos de cette situation ne servira à rien…et surtout ne donnera pas de solution.
    Il faut donc agir pour éviter que notre civilisation ne disparaisse à terme …car c’est bien de cela qu’il s’agit….Un envahissement sous prétexte d’humanité…ne tombons pas dans ce piège grossier qui nous est tendu.!
    On peut se montrer humain sans pour autant accepter toute la misère du monde…et se mettre de ce fait soi-même en péril.
    Ce monde justement qui compte beaucoup de pays qui ne font pas grand chose pour combattre cette misère , voire rien du tout. pour un certain nombre…d’autres encore la provoquant….et là personne ne dit rien, ou regarde ailleurs…….ONG et ONU comprises.
    Comme le disent si bien les chinois on se s’attaque avec succès qu’aux faibles….
    Alors nous devons particulièrement l’être!
    Si ces deux là ne sont pas les plus capables de traiter ce problème , il nous faut en trouver d’autres…
    En regardant bien… nous finirons par en trouver un ou une.
    Notre pays a toujours eu des ressources insoupçonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *