Après Strasbourg, le soutien aux gilets jaunes reste fort, pourrait perdurer en 2019



L’attentat islamiste de Strasbourg, les demandes de la majorité présidentielle En Marche (LREM) et l’intervention médiatique du maire de Bordeaux Alain Juppé n’ont pas convaincu tous les gilets jaunes.

Au contraire, plus les appels à ne pas manifester samedi  15 décembre se multiplient et sont relayés par les médias, plus le nombre de personnes se disant intéressées par participer augmente sur les réseaux sociaux. On peut d’ailleurs le constater en temps réel.

Sur la totalité des pages et des groupes identifiés comme soutenant les gilets jaunes, Le Politique évalue à 138.000 (1) le nombre d’internautes désireux de participer à une nouvelle mobilisation cette fois non circonscrite à Paris et appelée « Acte V Echec et Mat ! ».

Sur la totalité des réseaux, ce ne sont pas loin de 2.150.000 internautes environ qui d’une façon ou d’une autre, de près ou de loin, expriment la continuation de leur soutien au mouvement.

Une précision toutefois avec la volonté croissante exprimée chez les gilets jaunes d’un retour du mouvement à ses « fondamentaux » à savoir une libération fiscale et l’expression d’un certain conservatisme politique, à l’opposé exact de la partie très à gauche minoritaire mais très visible ; et plus encore des complotistes, des casseurs et des pilleurs.

A la lecture de ces chiffres, s’il est probable que la mobilisation des gilets jaunes sera plus faible dans les prochains jours ou semaines, il est tout aussi possible qu’elle se renouvelle avec plus encore de vigueur une fois les fêtes de fin d’année terminées.

Notes

(1) Les chiffres indiqués sont par nature approximatifs et doivent donc être considérés comme informatifs et non scientifiques. Prudence donc quant à leur interprétation.

L’image utilisée pour illustrer cet article est d’illustration uniquement et ne constitue pas un appel à participer ou à ne pas participer.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

2 réflexions sur « Après Strasbourg, le soutien aux gilets jaunes reste fort, pourrait perdurer en 2019 »

  1. Deux jours après l’attentat de Strasbourg, le gouvernement, des responsables politiques ou syndicaux demandent aux “gilets jaunes” de suspendre leurs actions. “Je trouve qu’il y a une récupération politicienne”, a déclaré jeudi 13 décembre sur franceinfo, Éric Coquerel. “Ce n’est ni raisonnable, ni respectable”, a ajouté le coordinateur du parti de gauche et député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis. Je me sens assez d’accord avec ce Monsieur ! C’est 1 ( gouvernement ? ) d’IRresponsables pour le moins !
    L’ (empereur ? ) macron à l’image de bien des DICTATURES/DICTATEURS utilise l’INSTRUMANTALISATION, les MANIPULATIONS à des fins ( idéologiques ) au même titre que la majorité des DICTATEURS du “style” Hitler ! QUEL type d’idéologie des Hitler ont menés, à part la DESTRUCTION, l’ANEANTISSEMENT, la SERVITUDE humaine, au Profit des + RICHES ! VIOLence des + RICHES ! Pourtant, ce type ( d’idéologue ? ) cache MAL…SES…PEURS, comme Hitler et bien d’autres, en remontant à Néron ( Né ROND ) seulement !

  2. On est dans un pays de fous !… Pays dont les infos télévisées floutent les images des braqueur, des terroristes et des enfants (ce qui peut aisément se comprendre pour ces derniers) mais que tout un chacun peut voir en HD sur toutes les chaînes TV étrangères… Cette aberration s’est enfin levée avec la diffusion de “l’appel à témoins” lancé hier pour le terroriste de Strasbourg. On a enfin pu découvrir sa photo et en avoir une description détaillée. Ce qui a sûrement (ou peut-être) contribué à la “neutralisation” du terroriste.
    Le gouvernement aurait-il enfin découvert qu’il faut appeler un chat un chat et ne plus cacher le nom ni flouter le visage des délinquants si l’on veut vraiment les appréhender ? Les mentalités évolueraient-elles et le politiquement correct vacillerait-il ? La “neutralisation” de ce terroriste a été justifiée par la légitime défense. C’est un signal fort adressé aux terroristes qui devront désormais intégrer ce risque dans leur logiciel cérébral. Le respect des forces de l’ordre est enfin rétabli et c’est tant mieux, et tant pis pour les bobos qui s’exposent plus sur les plateaux TV que sur le terrain…
    Par ailleurs le discours insipide de lundi du président n’a fait que mettre de l’huile sur le feu, car il prend une nouvelle fois les Français pour des imbéciles : il faut donc s’attendre à de nouvelles manifestations demain samedi. Mais il faut également savoir que beaucoup de policiers, CRS et gendarmes sont des “Gilets Jaunes” dans le civil, et ils ne seraient pas mécontents d’une certaine coopération avec les “Gilets Jaunes” pour “neutraliser” les salopards qui se mêlent à eux pour casser et piller. Les forces de l’ordre ne font pas l’amalgame car ils savent parfaitement reconnaître le bon grain de l’ivraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *