La maladresse d’Emmanuel Macron entouré de CRS courant pour l’accompagner



Il y a des images qui font manifestement plus de mal que de bien et on est légitimement surpris de voir s’accumuler autant d’erreurs évidentes de communication politique en pleine crise nationale.

Dimanche 2 décembre, au lendemain des terribles heurts qui ont choqués la France, le président de la République Emmanuel Macron se rend à l’Arc de Triomphe, épicentre des émeutes.

D’abord, sa venue s’est faite sous les huées, peu audibles sur les chaînes de télévision mais indéniables à l’écoute des vidéos amateurs postées sur les réseaux sociaux. Première erreur, était-ce vraiment ce qu’attendaient les Français alors qu’il ne s’est toujours pas clairement exprimé sur la crise ?

Ensuite, alors que son gouvernement ordonne aux Français de « rouler propre » voire à ne plus rouler du tout en vue de la « transition écologique », Emmanuel Macron quitte les lieux dans une berline blindée, elle-même entourée de CRS courant pour l’accompagner.

L’image est désastreuse et surtout symbolique de ce décalage béant entre les exigences des « élites » et la réalité dûment constatée.

Exiger de CRS qui sont sollicités jusqu’à l’épuisement de courir pour accompagner le président de la République bien confortablement installé dans sa voiture et entourée d’une escorte impressionnante, le tout financé par les Français rappelons-le, est d’une maladresse confondante en ces temps de contestation croissante.

Il est donc urgent qu’Emmanuel Macron se reprenne et mesure la distance infinie qui sépare ses mots et sa réalité de ceux et celle de nombreux Français.

Enfin, peut-on légitimement s’interroger sur le coût, là aussi assumé par les contribuables, de ceux qui commettent autant de bévues de communication et qui ne font qu’aggraver une situation déjà excessivement tendue.

Notes

(1)

Auteur : Claire Beauchamp

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

8 réflexions sur « La maladresse d’Emmanuel Macron entouré de CRS courant pour l’accompagner »

  1. AVANT DE METTRE DE L’HUILE SUR LE FEU 🔥… « Pourquoi écarte-t-on, en France, contrairement aux pays arabes, la piste islamiste qui serait, entre autres, responsable de l’éclatement des violences sur les Champs Élysées alors que cette éventualité est sérieusement avancée et soutenue par des personnes qui connaissent l’idéologie et les actions violentes des Frères musulmans ? Aussi, quand le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner déclarait, comme pour dissuader les manifestations pacifiques des «Gilets jaunes», je cite : «Notre pays fait face à des risques sécuritaires majeurs, dont le risque terroriste qui est présent.»[15]-[16], faisait-il (ou pas) allusion, sans pouvoir le nommer, à ce risque bien connu ? »
    En détail: http://mohamedlouizi.eu/2018/11/30/intifada-sur-les-champs-elysees/?fbclid=IwAR262KJ-5dv5LMJDe3z4b6y-CIII61fOdKXprBLfcQ7ltUx-vbqtrrWHXEQ

    1. Je pense que vous êtes gravement perturbé, plutôt allumé de la cervelle et autant fabulateur, manipulateur que la politique de Macron, vous tentez par tout moyen pernicieux et fétide d’impliquer le terrorisme dans ce qui n’est qu’un ras-le-bol français, strictement et purement français, il n’y a aucunement quelconque manipulation externe au pays, comme vous tentez de l’inculquer dans l’esprit français, vous êtes un mytho-psychopathe-schizophrène, sans doute un cas orphelin désespéré dont même la plus haute psychiatrie s’avouerait impuissante à tenter d’expérimenter un moindre traitement… Vous êtes un véritable danger public, faites-vous dans l’urgence une introspection et tentez d’y voir plus clair dans l’inextricable de vos neurone et le cas échéant prenez une bonne douche et entrez en hibernation, c’est ce que vous avez de mieux à faire…

      1. Je pense qu’il serait instructif de lire les Grandes Orientations Politiques et Économiques (lien) et de les comparer avec les politiques actuelles.

        Je tiens à souligner que ces “recommandations”, si non appliquées assez rapidement, la France est condamnée à payer une amende (jusqu’à 0,2% du PIB).

  2. Que dire ?
    Tout ou presque l’a déjà été, tant les français s’expriment.
    Que dis-je “s’expriment”, ils se laissent aller sans détour, sans retenue, chacun usant de son vocabulaire, et osant le faire en termes si peu élogieux !
    La violence des mots a atteint son paroxysme !
    Jamais un tel relâchement dans l’expression de soit n’avait atteint l'”ordurié” à ce niveau !
    Il fut un temps, 5 ans difficiles sous Hollande, où pourtant nous nous marrions, nous nous bidonnions à peu : le côté populo, le casque, le scooter, les croissants, la courtisane, la maîtresse, les gaffes grotesques à répétition…
    Nous vivions alors dans un monde à la Pagnol, sacré Marcel, attendant que BFMtv nous annonce la dernière clownnerie du président socialiste !
    Avec Macron, se marrer « coûte un pognon de dingue », si, si !
    Aujourd’hui, “BaveForMacronTV” est dépassé par les événements, même Ruth Elkrief ; elle qui donnait l’impression d’attendre que la place se libère, aujourd’hui se laisse aller à critiquer ouvertement !
    Macron salit tout ce/ux qu’il touche, au sens propre comme au figuré, à commencer par lui-même, donc la fonction présidentielle, donc la République, donc la France !
    Macron nous ferait “presque” regretter Hollande !
    Du “GrHollandesque”, nous sommes passés au “Macronesque” !
    Du grotesque, nous sommes tombés dans l'”ordinaire” !
    C’est un remake des Ceaușescu !
    Les roumains payèrent très cher les frasques des Ceaușescu !
    Les français payent immensément plus la grossièreté du couple « MacCeaușescu Trogneux » !
    Attention, loin de moi l’idée de leur souhaiter une telle fin, l’humiliation suffira !
    Pourtant, et uniquement au sens politique du terme, des têtes devront tomber, le sens physique a heureusement évolué.
    Mais pas seulement dans le monde politique, elles devront également rouler dans le monde du caniveau médiatico gaucho friqué !
    Tous ces soi-disant “spécialistes” ont joyeusement emmené la France du bord du gouffre, de l’abîme au néant sous “leur” Hollande…
    Les mêmes ont consciemment précipité la France dans le tréfond du gouffre en 18 mois de « leur ère Jupiterienne » !
    Nous n’avons jamais vu autant de vestes s’auto retourner en un temps aussi court, là également en termes peu élogieux !
    Quand « on » sème le vent, « on » récolte la tempête, les éclairs, la foudre !
    Renvoyions-donc ce couple « MacCeaușescu Trogneux » dans sa tanière touquetoise, sans protection aucune, fini les CRS courrant, protégeant, et couvrant de leur corps !
    Fini cette mascarade grossière !
    Que les français réapprennent à vivre, retrouvent leur joie de vivre, et mangent à leur faim !

    1. Macron est entrain de payer pour ce que les Mitterand ,Chirac,Hollande n’ont pas fait et Sarkozy avait commence et n’a pu continue le redressement qu’il avait amorce en preservant notre pays de la crise mondiale.Et Macron paie pour tout cela alors qu’il n’est la que depuis 18 mois.

      1. Macron n’a pas besoin de ses prédécesseurs pour tout bouziller.. Son épouse l’a largement aidé, personne sans pudeur avec une fausse élégance affichée.. et un mépris certains pour ce qui n’est pas a son niveau , du moins ce qu’elle croit.. vite du balai..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *