Pourquoi si peu d’indignation politique après l’agression de la fille de Marine Le Pen ?



Le scandale est toujours millimétré et l’indignation est perpétuellement sélective selon où vous vous situez sur l’échiquier politique.

Alors que le premier anniversaire du mouvement « féministe » MeeToo bat son plein, la fille de Marine Le Pen, 19 ans, a été violemment agressée dans la nuit du 4 au 5 octobre à la sortie d’une soirée étudiante à Nanterre en compagnie de son cousin, 18 ans.

Deux hommes âgés de 32 et 47 ans avaient entrepris de « réchauffer » la jeune fille alors qu’elle prenait l’air, suscitant la tentative de leur éloignement par son cousin aussitôt roué de coups. Ensuite, c’est la fille de la présidente du Rassemblement National (RN) qui recevait plusieurs coups de pied et de poing au visage et au corps, occasionnant une incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours.

Même si une telle agression est malheureusement devenue le risque quotidien de tous les Français considérant que le gouvernement d’Emmanuel Macron laisse prospérer l’insécurité, il est remarquable qu’une telle violence contre une jeune femme n’ait suscité aucune réaction politique officielle et notamment de la part de Marlène Schiappa, « secrétaire d’Etat à l’égalité » revendiquée « féministe ».

Toujours en première ligne pour dénoncer la « violence faite aux femmes », Mme Schiappa n’a pourtant pas émis un moindre mot pour la fille de Mme Le Pen malgré la très large médiatisation de son agression. Selon donc que vous êtes « progressiste » ou que l’on vous soupçonne de ne pas l’être au simple motif d’être « la fille de », Mme Schiappa s’intéressera à vous ou pas.

Dans cette agression, c’est donc aussi la défense des femmes face à la violence qui prend un coup supplémentaire du fait du silence de Mme Schiappa, ou comment desservir la cause que l’on assure défendre.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une réflexion sur « Pourquoi si peu d’indignation politique après l’agression de la fille de Marine Le Pen ? »

  1. Comment s’étonner du comportement de Mme Schiappa.?…C’est courant chez elle. ..elle dit tout et souvent n’importe quoi, et en plus elle devient muette quand elle devrait parler.. ..car elle pratique la discrimination politique la Dame….Evidemment s’il avait été question d’une agression sur une femme de son parti ou celui d’à coté…vous l’auriez entendu sur toutes les radios et télévisions crier haut et fort son indignation…
    Pour ma part je me contenterai de lui donne le titre du film de Marc Allegret de 1958 ou s’illustra Mylène Demongeot entre autre ..le coté culturel de ce film n’échappant évidemment a personne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *