« Pendez les Blancs » : quand un rappeur appelle au génocide des Européens



Le rappeur Nick Conrad chante qu’il faut « pendre les blancs » et tuer leurs enfants dans les crèches, mais « ce n’est pas un appel à la haine » selon lui.

Devant le tollé provoqué par son clip vidéo dans lequel un homme blanc rampe, humilié et blessé, pour être ensuite pendu, le rappeur de Noisy-le-Grand (93) estime simplement avoir été maladroit de ne pas avoir indiqué qu’il s’agit d’une « fable » visant à inverser les positions des noirs et des blancs.

Dans le cadre de cette vision hautement racialiste, Nick Conrad estime donc qu’en tant que « noir » tout lui est permis là où le millième vaudrait l’incarcération immédiate de n’importe quel « blanc ». Il faudrait donc lui rappeler que la loi s’applique à tous.

En droite ligne de l’anti-occidentalisme conquérant mû à la fois par la détestation mal-nommée « progressiste » de l’Occident et par l’islamisme, Nick Conrad participe de cet environnement délétère où l’appel au génocide des « blancs » est toléré voire même encouragé par un gouvernement immobile ; de même que l’islamisme appelle au génocide au moins cultuel et culturel des Européens.

Alors que le « blanc » n’a même pas le droit d’exprimer certains ressentis sur combien la France a changé, sur combien l’Europe disparaît en tant que civilisation, tout ce qui n’est pas « blanc » semble autorisé à parfois commettre le pire et à le promouvoir, souvent même à l’aide de subventions financées par ces mêmes « blancs » dont on appelle ouvertement au meurtre.

Tous les racismes doivent être combattus et les Européens en sont également victimes. Il n’existe pas de « bon racisme » et de « mauvais racisme ». Le gouvernement doit siffler la fin de cette récréation profondément dégradante et remettre de l’ordre dans ce foutoir de non-droit qu’est devenu la France.

Auteur : Claire Beauchamp

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

Une réflexion sur « « Pendez les Blancs » : quand un rappeur appelle au génocide des Européens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *