Retards à la SNCF : mécontentement des usagers et dysfonctionnements continuent



La Société nationale des chemins de fer (SNCF) dont au moins la moitié de la dette – pour environ 30 milliards d’euros – sera « reprise » par l’Etat – et donc les contribuables – ne semble pas avoir réglé ses graves problèmes de ponctualité.

Bien que cette dernière soit le principal impératif d’une compagnie ferroviaire, les usagers expriment sur les réseaux sociaux et de plus en plus leur exaspération quant à l’incapacité souvent constatée de la SNCF à faire partir et arriver ses trains à l’heure prévue.

« Peut-être que le premier ministre a aussi limité la vitesse des trains à 80 km/h ! » s’exclame ainsi Alain Houpert (1), Sénateur (LR) de la Côte d’Or et Conseiller municipal de Dijon.

Alors même que le PDG de la SCNF Guillaume Pepy annonçait « le train du futur » et une commande record à Alstom, le sénateur ajoutait que « le nouveau monde, ce sont (aussi) des trains annoncés avec 1h30 de retard… » pour finalement arriver avec plus de 4h de retard à sa destination.

Ce type de dysfonctionnements est devenu le lot commun de nombreux usagers alors que la SNCF pèse lourdement sur les finances des ménages dont on estime le financement par l’impôt à plusieurs centaines d’euros par an et par ménage.

En même temps que tout est fait pour punir l’automobiliste qui, bien souvent à cause de l’imprévisibilité de la SNCF, se voit obliger malgré lui de conduire son véhicule pour espérer arriver à l’heure (2), la SNCF échoue quelque peu à « vous faire aimer le train ».

Notes

(1)

(2) En effet, dans le secteur privé où personne n’est inamovible et où l’incompétence est sanctionnée, arriver à l’heure à un rendez-vous est indispensable. Le Politique ne compte plus le nombre de fois où une minute avant voire quelques minutes après le départ prévu d’un TER s’affiche « train supprimé » sur l’écran de la SNCF. Stigmatiser ensuite les automobilistes comme étant des pollueurs égoïstes dans ces conditions relève donc de l’hypocrisie.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *