Jean Lassalle alerte sur l’abandon des territoires, interpelle Emmanuel Macron



« Regarde ce que tu fais de notre pays. (…) Viens voir les dégâts que tu commets, » a déclaré le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle (1) à l’attention du président de la République Emmanuel Macron.

Citant les nombreux exemples de fermetures de maternité, de services publics et même d’écoles dans les territoires de province, notamment ruraux, Jean Lassalle exprime sa très vive inquiétude quant au désengagement progressif et généralisé de l’Etat, à l’instar des faubourgs parisiens devenus des banlieues abandonnées il y a 30 ou 35 ans.

« Le mal-vivre qu’il y a dans les banlieues, nous allons le retrouver, non pas des voitures brûlées forcément, mais le retour des bandits de grand chemin qui sont composés d’hommes et de femmes qui n’ont plus rien à se mettre sous la dent et qui, le soir venu, sortiront le tromblon, » prévient l’ancien candidat à l’élection présidentielle 2017.

Estimant que cet abandon des territoires est une « trahison politique », Jean Lassalle espère qu’Emmanuel Macron qu’il tutoie « viendra le voir en toute simplicité » et qu’il cessera « sa propagande » dans un pays « qu’il appauvrit tous les jours » (2).

Notes

(1)

(2)

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *