Faux bain de foule et vraie manipulation d’Emmanuel Macron à Berdhuis



On savait le président de la République Emmanuel Macron fort en communication sauf que face à d’autres spécialistes de l’information, bien des manœuvres s’avèrent inutiles voire contreproductives. En amont de de son entretien avec Jean-Pierre Pernaut le 12 avril 2018 à Berdhuis (Orne), le chef de l’Etat a fait un « bain de foule » dans cette petite ville rurale de 1.100 habitants.

Repris en boucle par toutes les chaînes d’information en continu, ce « bain » n’en était en fait pas un. Sur la centaine de personnes présentes, une fois soustraite la soixantaine d’élus et membres du service de sécurité présidentiel, n-a-t-on compté qu’environ trente « habitants ».

Parmi eux, principalement des adhérents d’En Marche (LREM) facilement reconnus tant ils sont peu nombreux dans le canton et mieux encore quelques attachés parlementaires venus exprimer à Emmanuel Macron le soutien d’élus. Dans ce « bain » furent remarqués par le président les propos d’un maire satisfait de n’avoir pas vu les dotations de sa commune baisser cette année (1) .

Cerise sur le gâteau de la manipulation macroniste, il s’appelle Thomas Blonsky, est un fervent adhérent LREM et Maire de Chapelle-Royale (Eure et Loir) et Conseiller communautaire de la CDC du Perche. On note aussi la présence au premier rang d’Ophélie Lerouge, candidate LREM pour les législatives, circo de Mortagne-au-Perche (2). Probablement un hasard, encore.

Ensuite, nous découvrons qu’un “marcheur” aurait fait une “quenelle” – un geste considéré comme antisémite, une capture d’écran a été prise (3). Aussi, si peu nombreux sont les “marcheurs” dans l’Orne que des militants du Parti Socialiste (PS) seraient venus en renfort. L’un d’entre eux, Gael Comte, “a pu rencontrer et échanger quelques mots avec Emmanuel Macron” (4).

Astuce donc de la part de Le Politique pour la prochaine tentative de communication politique (ComPol) d’Emmanuel Macron : ceux qui ne sont rien ne voient pas rien…

Sorry, there are no polls available at the moment.

(1)

(2)

(3)

(4)

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

9 réflexions sur « Faux bain de foule et vraie manipulation d’Emmanuel Macron à Berdhuis »

  1. Oui il m a convaincu car il a bien expliqué les efforts et il a valorisé ceux qui travaillent. En fin un président qui a de l ambition pour notre pays et il a fait d une manière sincère.

    1. Vous êtes de quel pays ? Dans le mien, le président actuelle pille l’état, brade la richesse du pays, dresse les uns contre les autres les gens, casse tout ce qu’il trouve. Sa devise ? Après moi, il n’y aura plus rien debout.
      Votre pays doit être ‘achment bien.

      1. Selon vous, le président actuel (et non actuelle)

        – pille l’état : c’est à dire ? il a pourtant réduit le déficit
        – brade la richesse du pays : vous voulez parler ces services publics incompétents qui croulent sous leurs dettes ?
        – dresse les gens les uns contre les autres : ça ne date pas de Macron ça, « l’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. » disait Bastiat.
        – casse tout ce qu’il trouve ? Libre à vous d’appeler “casse” le fait d’entreprendre les réformes que l’on repousse depuis 30 ans, tout ce qu’on peut lui reprocher c’est peut-être de ne pas aller assez loin !

        Parce que c’est vrai que la France de 2018 est un pays prospère, où il fait bon vivre, non ?

  2. Il ne faut s’étonner de rien avec ce Président….Par contre le Maire de ma petite commune de 3500 habitants m’avait prévenu que les investissements seraient en baisse cette année car la dotation de l’Etat était en baisse très sensible ..Promesse tenue…800.000 euros manquent à l’appel….presque rien quoi…Vous imaginez la réaction des habitants…parmi lesquels les retraîtés sont en nombre croissant ….les jeunes eux sont partis en majorité depuis longtemps, et pas mal dans d’autres pays n’attendant plus rien des représentants politiques d’ici.et d’ailleurs ..L’écobuage présidentiel enfume en permanence..
    Au fait et la reforme de la fonction publique c’est pour quand véritablement? Il y a beaucoup à faire et cela représenterait de très sérieuses économies mais voilà…un fonctionnaire ça vote pour son maître….donc à caresser dans le sens du poil de toute évidence..Conclusion: nous allons encore être déçus….par de futures promesses…qui seront réduites chemin faisant… ,faites confiance à la majorité présidentielle.pour ça…la voix de son maître est à nulle autre pareille pour la persuader de suivre son chef où qu’il aille, quoi qu’il fasse et .quoi qu’il arrive..
    L’amour est aveugle dit le proverbe…..Ce n’est donc pas la raison qui gouverne ;et de plus l’amour empêche de voir les défauts de l’être aimé. …
    Nous en avons une preuve éclatante depuis le début du mandat du Président…. non?
    .

  3. Une succession de chefs d’état, de tous styles n’arrivant sur pas à réduire
    Les inégalités croissantes. Maintenant, les quelques 36% d’imposables vont souffrir encore un peu plus. C’est navrant. La France, ce pays magnifique où il ne faut pas gagner trop pour ne pas se faire racketter… La France Terre d’accueil de n’importe qui, la France qui croit encore être une puissance mondiale mais dont ses soldats se suicident dans des petites guérites en silence alors que la mort par balle d’une petite frappe fait la une des journaux. La France qui chante la marseillaise sur les terrains de foot mais qui oublie ses trois valeurs fondamentales chaque jour. Nous allons vers un communautarisme à l’américaine où chaque communauté aura des droits et des revendications, toutes contradictoires. En revanche, pour ce qui est des écoliers, là… Elle est là la fin du monde, elle n’est pas apocalyptique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *