Enième provocation contre les Chrétiens en la Basilique Saint Denis



En plus d’être régulièrement pillées, saccagées ou vandalisées, les Eglises de France sont de plus en plus le lieu de revendications en tous genres. Quand ce n’est pas un « appel à la prière » d’un extrémiste en pleine messe, c’est un groupe de « migrants » mécontents qui débarque, sans plus de considération pour le lieu que s’ils entraient dans n’importe quel autre lieu.

Près de 80 manifestants sans-papiers et « migrants » accompagnés par le député Eric Coquerel de La France Insoumise (FI) selon BFMTV ont envahi dimanche 18 mars 2018 la basilique de Saint-Denis afin de manifester contre le projet de loi « Asile Immigration » porté par le ministre de l’intérieur Gérard Collomb. Après une heure de tohu-bohu au sein de la Basilique, la police a décidé d’évacuer les manifestants, non sans quelque heurt dont on peut constater l’intensité en vidéo.

Cette nouvelle effraction dans la basilique Saint Denis pose bien des questions quant à la sécurité des Eglises pourtant clairement désignées comme des cibles par les terroristes islamistes et quant à l’absence de toute véritable sanction au moins égale à celle qui aurait été prononcée si le lieu de culte envahi avait été d’une autre confession, estiment les internautes mécontents qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux.

De provocations en provocations, le mécontentement grandissant d’une part des Chrétiens de France étonnera les responsables politiques qui n’auront, en dépit des demandes, strictement rien fait pendant des décennies pour simplement faire appliquer la loi. En la nécropole des Rois de France comme partout ailleurs, il ne fait pas bon être Chrétien en Europe.

Lisez aussi : Au cœur de l’Europe, les Chrétiens sont désormais des cibles

Auteur : Jacques Dubuisson

Jacques Dubuisson est fonctionnaire à la retraite et s'intéresse aux problématiques sécuritaires.

3 réflexions sur « Enième provocation contre les Chrétiens en la Basilique Saint Denis »

  1. les chrétiens de France que nous sommes accueillent volontiers ces réfugiés dans leurs Eglises. Ils n’ont pas perturbé l’office ni rien dégradé. Que la france insoumise juge utile de manifester dans une Eglise fait sourire dans la mesure ou l hebergement d’urgence est de la responsabilité de l’Etat. Certes la basilique lui appartient mais c’est gentil de la part de LFI d’avoir pensé à s’adresser aux chrétiens en dernier recours 🙂 Quant a ceux qui voient des profanations là ou il n’y a qu’une simple manif, ce sont des fondamentalistes

    1. he bien, essayez , vous de penétrer par force dans une mosquée dans un pays arabe et dites-moi en des nouvelles – ces gens nous haient et nous prennent pour des non-croyants, quand ils pénètrent dans une église c’est pour nous rabaisser, nous humilier.. et un député de la République les conduit .. c’est bien de la provoc vis-à-vis de nous, chrétiens.. et une menace .. ils n’ont rien à foutre dans nos églises – qu’ils aillent au diable et retournent dans leurs pays .. nous n’avons que faire de ces individus .. et tous ceux qi les soutiennent sont encore pires qu’eux..

  2. Comment celà peut-il arriver .. laisser profaner nos lieux de culte par des étrangers, musulmans, et en partie islamistes, menés par un député de la République, gauchiste notoire – nous sommes dans l’anarchie la plus totale .. où est la protection de nos églises dans ce pays .. on laisse faire nos ennemis intérieurs , ils se permettent tout, et ils sont encouragés par des parlemantaires gauchos à souiller nos églises…nous attendons les sanctions contre les migrants et contre le député, qui n’est pas digne de sièger à l’.N…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *