Macron c’est Taubira ? Sa refondation pénale très critiquée



« Dans la continuité de son ancienne collègue au gouvernement Christiane Taubira, qui avait fait du laxisme son dogme, Emmanuel Macron répond clairement à la surpopulation carcérale par un allègement des sanctions, » résume Laurence Sailliet (1), porte-parole des Républicains (LR), après l’annonce du projet de « refondation pénale » par le gouvernement.

Par l’augmentation sensible des aménagements de peine type travaux généraux, bracelet électronique, Emmanuel Macron et sa ministre de la justice Nicole Belloubet espèrent désengorger et ré-humaniser la prison.

Considérant cependant qu’il faut désormais avoir quelque infraction d’une réelle gravité pour être incarcéré, Laurent Sailliet se demande « qui peut raisonnablement penser que la menace d’un bracelet électronique, d’une amende, de travaux d’intérêt général ou de formules de probation va décourager ces voyous bien souvent récidivistes ? »

Dès octobre dernier, le vice-président du Front National (FN) Nicolas Bay (2) dénonçait le projet d’Emmanuel Macron de créer une agence des mesures alternatives à l’incarcération comme « la quintessence d’un laxisme criminel. »

Chez Nicolas Dupont-Aignan (3), président de Debout La France (DLF), on dénonce « un même combat pour les délinquants » de l’ancienne garde des sceaux Christiane Taubira à Emmanuel Macron. Pour le maire de Yerres qui propose 11 mesures, « la prison (dans des conditions décentes) est un passage obligé pour les délinquants d’où une fermeté nécessaire dans l’application des peines. »

Quant à Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes (LP), « les quelques vagues mesures annoncées, pour certaines déjà mises en pratique comme l’exécution des « petites peines » hors de la prison, ne sont donc pas à la hauteur des attentes des Français pour plus de fermeté. »

Répondez à notre question internet ci-dessous :

Sorry, there are no polls available at the moment.

Lisez aussi : Emmanuel Macron souhaite que la prison soit un lieu de dignité

(1) Prison : la politique « Taubiresque » d’Emmanuel Macron, Les Républicains (LR), 6 mars 2018.

(2) “Agence des mesures alternatives à l’incarcération” : la quintessence d’un laxisme criminel, Front National (FN), 31 octobre 2017.

(3) Macron – Taubira, même combat pour les délinquants !, Debout La France (DLF), 6 mars 2018.

(4) Politique carcérale : Macron dans la continuité laxiste de ses prédécesseurs, Les Patriotes (LP), 6 mars 2018.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *