Peut-il n’y avoir qu’un seul candidat à la présidence des Républicains (LR) ?



A la lecture d’informations indiquant un possible candidat unique en raison des critères de validation des parrainages des candidats à la présidence des Républicains (LR), semble-t-il pertinent d’émettre une recommandation aussi limpide que les données traitées jusqu’à maintenant.

Laurent Wauquiez est le favori de cette élection et ceci est incontestable, de même que l’est la légitimité des autres candidats à l’élection qui déploient tous de véritables efforts depuis plusieurs semaines pour être entendus et récolter des parrainages. En l’état actuel des données disponibles et de l’opinion de l’électorat de droite, il serait probablement risqué que le nouveau dirigeant LR ne soit pas passé par un processus électoral contradictoire incluant débats de fond et vote des adhérents parmi un choix de plusieurs candidats.

A ce titre, semble-t-il important de rappeler que si un parti élit traditionnellement sa direction par le vote de ses adhérents, ne gagne-t-il le pouvoir politique qu’avec le vote de son électorat. Force étant de constater que l’écrasante majorité de l’électorat de droite n’est pas adhérent LR, serait-il excessivement risqué de décider de la direction du parti sans prendre en compte – au moins en partie – le rapport de forces réel – et dûment constaté – entre les candidats.

Dès lors, en sus de Laurent Wauquiez, est-il évident que d’autres candidats ont leur place dans cette élection au premier rang desquels Florence Portelli qui représente actuellement au moins un quart de l’électorat LR. (1) Son absence de l’élection, ainsi que celle d’autres candidats porteurs de lignes certes moins représentatives chez les adhérents mais porteuses électoralement, constitueraient une faute stratégique qui entamerait potentiellement la capacité des Républicains (LR) à incarner une alternance politique crédible à long terme.

D’autant qu’une nomination directe de Laurent Wauquiez sans adversaire lui rendrait certes service à court terme au niveau du parti mais probablement pas en termes électoraux. Un tel développement nourrirait non seulement la défiance d’un nombre significatif d’électeurs LR mais donnerait aux adversaires politiques – hors LR – une arme redoutable à savoir l’accusation de monolithisme organisé voire de soviétisme délibéré.

Pour un parti de droite, libéral et Républicain, il serait proprement inconcevable après de telles défaites de décider de sa direction sans élection interne et débats contradictoires qui permettraient justement de clarifier les lignes et de quantifier sans discussion les rapports de force réels.

En conclusion, et quand bien même les statuts le permettraient-ils, et sans aucunement en accorder la responsabilité à Laurent Wauquiez, serait-il une erreur stratégique qu’il soit le seul et unique candidat à la présidence LR. Une victoire dans une élection parmi d’autres candidats amplifierait d’ailleurs sa légitimité – hors-parti – et ses chances de gagner l’alternance à l’avenir.

En savoir plus

Afin de documenter ces lignes, lisez cette analyse publiée le 7 septembre dernier :

LR: Laurent Wauquiez domine, Florence Portelli perce

Parrainez un candidat

Tout adhérent à jour de cotisation au 31 décembre 2016 ou au 30 juin 2017 peut parrainer un candidat en remplissant le formulaire de parrainage. Seul ce formulaire officiel est autorisé par le parti.

Attention : un adhérent ne peut parrainer qu’un seul candidat. En cas de parrainage de plusieurs candidats, lesdits parrainages seront tous annulés.

Cliquez ici pour télécharger le formulaire de parrainage adhérents

Mieux, vous pouvez télécharger directement dans cette liste le formulaire de parrainage du candidat que vous préférez (par ordre alphabétique):

(1) Bien sûr, cette proportion variera à mesure qu’approchera la date de l’élection.

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

Une réflexion sur « Peut-il n’y avoir qu’un seul candidat à la présidence des Républicains (LR) ? »

  1. Bonjour,

    je ne cotise plus depuis 5 ans, car une retraite misérable. Pour autant, je trouve ridicule de ne pas pouvoir parrainer un des candidats qui se présentent . J’espère avoir une réponse sur ce point. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *