Florence Portelli ne sera pas « la présidente LR du compromis »



Vous êtes prévenus, la maire de Taverny et candidate à la présidence des Républicains (LR) Florence Portelli « parle peut-être moins fort que certains » mais elle a au moins, affirme-t-elle sur BFMTV (1), « les idées claires et fermes. »

Celle qui est arrivée en deuxième place du sondage internet proposé récemment par Le Politique (2) travaille à consolider son statut de révélation politique de la rentrée 2017.


Soutenue par une masse sensible d’électeurs de François Fillon dont elle fut porte-parole lors de la dernière l’élection présidentielle mais aussi par une part significative des militants de la droite « libre » de Valérie Pécresse, Florence Portelli garde le cap qu’elle s’est fixée dès le départ à savoir constance, fermeté et clarté.

Rappelant chaque fois sa fidélité en pleine tempête des « affaires » politiquement opportunes ayant visé François Fillon, l’énergique Florence Portelli s’oppose aux hérauts de la « vraie droite » et rappelle qu’à rebours du compromis, fut-elle « la seule à demander l’exclusion des Républicains qui ont rejoint le gouvernement » d’Edouard Philippe et d’Emmanuel Macron.

Derrière la jeunesse et la vitalité de Florence Portelli se cache un animal politique qui pourrait bien se transformer en prédateur à mesure que les mots et les tons se durcissent.


Annotations

(1) Ruth Elkrief reçoit Florence Portelli (BFMTV, 18 septembre 2017)

(2) LR: Laurent Wauquiez domine, Florence Portelli perce (Le Politique, 7 septembre 2017)

Vous aimerez aussi :


Interview de Florence Portelli, candidate à la présidence des Républicains (LR)

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une réflexion sur « Florence Portelli ne sera pas « la présidente LR du compromis » »

  1. Son projet semble être dans les grandes lignes le projet de Fillon, je ne me fais pas trop de soucis à ce niveau, cela reste le bon projet. Reste à voir le personnage qui semble convainquant et qui permettrait de repartir sur des bases saines pour le parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *