Salah Abdeslam aura-t-il droit aux thé et petits gâteaux ?



Salah Abdeslam est l’unique « survivant » du « commando » des attentats islamistes perpétrés le 13 novembre 2015 dans Paris. Suite à la dégradation sensible de sa santé mentale et craignant quelque velléité suicidaire de sa part, le ministère de la justice aurait décidé la révision des conditions de détention de Salah Abdeslam. (1)

Disposant d’une cellule de 10 m2 – plus grand donc que nombre de chambres d’étudiants qui financent eux-mêmes leur loyer – il n’est pas seulement le détenu le plus surveillé de France mais apparemment aussi le plus choyé. Téléviseur, douche, réfrigérateur, réchaud et espace de promenade améliorent son quotidien carcéral, bien gardé par huit fonctionnaires chargés de s’assurer de sa vivacité.

Mieux, Salah Abdeslam pourra désormais étreindre ses proches qui lui rendront visite suite au retrait de la vitre en plexiglas qui les séparait jusqu’alors. Il pourra donc serrer dans ses bras ses proches aux frais de ceux dont il a tué les enfants, les parents et les proches.

Dans ces conditions, non seulement la France perd la « guerre » contre le terrorisme mais insulte les victimes et tous ceux qui, chaque jour, risquent  leur vie pour empêcher la commission de nouveaux attentats. L’hubris de l’Occident serait tel qu’il croit pouvoir vaincre le terrorisme en lui servant le thé et des petits gâteaux, à moins bien sûr que le détenu ait été opportunément retourné et communique alors des renseignements exploitables et utiles.

Quoiqu’il en soit, le signal envoyé tant aux terroristes qu’aux Français est dramatique et s’étonner ensuite de la montée des « populismes » relève de la malhonnêteté. Salah Abdeslam voit sa famille. Des innocents n’en ont plus. Vous avez dit « justice » ?

Annotations

(1) Révision des conditions de détention de Salah Abdeslam (Le Figaro, 15 septembre 2017)

Auteur : Jacques Dubuisson

Jacques Dubuisson est fonctionnaire à la retraite et s'intéresse aux problématiques sécuritaires.

Une réflexion sur « Salah Abdeslam aura-t-il droit aux thé et petits gâteaux ? »

  1. Au Pays Bas, les prisonniers ou leur famille doivent payer 16 euros par jour de prison pour être logés, nourris,blanchis, chauffés. Quand la France appliquera t-elle ce systéme?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *