Laurent Wauquiez annonce sa candidature et se fixe à droite



Après Laurence Sailliet, Daniel Fasquelle et Florence Portelli, le premier vice-président des Républicains (LR) et ancien ministre Laurent Wauquiez a officiellement annoncé sa candidature à la présidence du parti dans un entretien (1) accordé au quotidien Le Figaro.

Désireux de reconstruire LR « sur des valeurs claires, » Laurent Wauquiez réitère les positions exprimées le 30 août 2017 à Châteaurenard estimant « croire l’inverse » de ceux qui espèrent « rassembler sur des ambiguïtés. » Attaqué pour une ligne supposée « très droitiste », Laurent Wauquiez s’en défend en affirmant que refuser « le communautarisme et l’intégrisme islamique qui petit à petit rongent notre société » ne sont pas des valeurs de « droite dure. »

Par ces mots, celui qui fut déjà président par intérim du LR l’année dernière s’affranchit du carcan politico-médiatique qui force quelque peu la droite à se renier tandis que la gauche désormais mal-nommée « progressiste » bénéficie d’une liberté totale.

« Laurent Wauquiez reste lui-même et défend sa position. Il n’y a qu’en étant fidèle à ses idées qu’on peut réellement gagner. Par exemple, Emmanuel Macron ne s’est jamais excusé d’avoir été banquier, il a même dit sa fierté de l’avoir été. On aurait pu croire que c’était une erreur mais son aplomb l’a crédibilisé ce soir-là auprès des électeurs, » rappelle Charles Rault, analyste et animateur de Le Politique.

Annotations

(1) Laurent Wauquiez : « Pourquoi je suis candidat à la présidence des Républicains » (Le Figaro, 31 août 2017)

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *