Nicolas Dupont-Aignan (DLF) s’alarme au sujet des « revenants » djihadistes



Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le député de l’Essonne et président de Debout la France (DLF) Nicolas Dupont-Aignan rappelle les informations du quotidien Le Figaro selon lesquelles 1.200 à 3.000 des 5.000 individus européens ayant rejoint l’Etat Islamique (EI) pourraient revenir en Europe.

Critiquant la possibilité d’un tel retour pour des forces ennemies, Nicolas Dupont-Aignan appelle « le gouvernement à la responsabilité pour éviter de futurs attentats » et liste plusieurs mesures qu’il estime indispensables comme « l’arrestation immédiate des djihadistes de retour de Syrie en application de l’article 411-4 du Code pénal. »

En sus des effectifs croissants des individus « radicalisés », ces « revenants » pourraient bien compliquer la tâche de nos services de sécurité déjà forts occupés.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *