Les Républicains attaquent « le flou » de la majorité présidentielle



Ce fut un reproche répété pendant les campagnes électorales de la présidentielle et des législatives à savoir « le flou » qui marquerait le programme et les mots d’Emmanuel Macron, désormais président de la République.

Après sa déclaration devant le Congrès réuni à Versailles, les Républicains (LR) estiment qu’Emmanuel Macron ne répond pas « aux attentes légitimes de très nombreux Français » ni ne fixe « un cap pour le quinquennat. »

Ce manque de clarté poserait donc plus de questions que de réponses selon Bernard Accoyer, Secrétaire général des Républicains, qui insiste sur « le cap, toujours très incertain pour l’instant » de la nouvelle majorité politique.

L’ancien député LR et désormais premier ministre Edouard Philippe subit une critique similaire en ne précisant pas comment, en raison du « dérapage » du déficit public, le pays réussira à « supporter le poids des promesses électorales » d’Emmanuel Macron.

Rappelant leurs nombreuses interrogations sur la trajectoire budgétaire de la France, les Républicains n’ont donc pas voté la confiance au gouvernement d’Edouard Philippe et estiment à l’instar du Président du Sénat Gérard Larcher que l’augmentation des impôts est la seule certitude.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *