Résolument à droite, Eric Ciotti gagne en visibilité et en notoriété



Xavier Bertrand a renoncé pour soutenir Valérie Pécresse tandis que Laurent Wauquiez est en pole position pour la course à la présidence des Républicains (LR). Mais surprise du Midi, voici Eric Ciotti.

Tout juste réélu député pour un troisième mandat à 51 ans et président du conseil départemental des Alpes-Maritimes (06) depuis 2008, le « sarkozyste » Eric Ciotti gagne en visibilité et engrange les points auprès des électeurs de droite. Ayant toujours tenu un discours résolument « de droite » tout en refusant toute « discussion » avec Marine Le Pen, Eric Ciotti incarne cette « droite forte » qui se sent orpheline depuis le départ de Nicolas Sarkozy en 2012.

Ferme sur l’immigration, direct sur l’identité nationale, Eric Ciotti a opté pour une tactique offensive qui pourrait le transformer en « faiseur de roi » voire en challenger inattendu pour la future présidence des Républicains. Appelant à l’exclusion des « Constructifs » et notamment de son ex-camarade Thierry Solère, Eric Ciotti préconise la discipline dans les rangs et la renaissance d’une droite dont il estime qu’elle a déçu nombre d’électeurs par son centrisme.

Expliquant que nombre d’anciens électeurs de la droite sont partis chez Marine Le Pen ou ont préféré l’abstention à cause d’une droite qui ne s’assume pas, Eric Ciotti plaide pour la refondation d’une droite Républicaine fière de ses valeurs et forte de véritables convictions. Après avoir refusé le « front Républicain » lors du second tour de l’élection présidentielle gagnée par Emmanuel Macron, Eric Ciotti s’active et les retombées en termes de notoriété politique sont significatives.

Auparavant peu cité, son nom revient désormais régulièrement sur les réseaux sociaux au point d’être devenu l’une des principales figures médiatiques des Républicains. Souvent présenté comme un soutien de Laurent Wauquiez, beaucoup d’électeurs de droite disent apprécier son franc-parler et le verrait bien porter un « ticket » avec ce dernier.

Dans le cadre d’un sondage en ligne proposé par LePolitique.fr début juin 2017 et posant la question « Qui souhaitez-vous à la tête des Républicains (LR) après les Législatives ?, » Eric Ciotti recueillait 10% des voix derrière Laurent Wauquiez à 32%, Xavier Bertrand à 26%, François Fillon à 19% mais devant François Baroin à 9% et Valérie Pécresse à 3%.

Eric Ciotti a donc peut-être enfin trouvé son momentum.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une réflexion sur « Résolument à droite, Eric Ciotti gagne en visibilité et en notoriété »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *