Les BRICS prennent Donald Trump à revers sur le climat



Presqu’aussitôt après le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat par le président Donald Trump, le président français Emmanuel Macron avait répondu en anglais que le climat est l’affaire de tous en détournant le slogan de la campagne électorale de Trump en « Make our Planet Great Again. » Depuis, la plupart des autres chefs d’Etat et de gouvernement, notamment ceux des BRICS, ont rallié Emmanuel Macron.

Selon un communiqué officiel chinois, les ministres de l’environnement des BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du sud – ont « réitéré leur intention de promouvoir la coopération dans le domaine de la lutte contre la pollution, notamment atmosphérique. » Représentant 23% du PIB mondial, les BRICS ont appelé les pays développés à transférer leurs technologies aux pays en voie de développement afin d’accélérer et d’améliorer la lutte contre le réchauffement climatique.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *