Les attaques terroristes sont la « nouvelle normale » en Europe, selon Ray Kelly



L’ancien chef de la police de New York, Ray Kelly, estime que les pays européens « payent le prix » de leur incapacité à se coordonner en vue d’empêcher et de stopper les attaques terroristes. Qualifiant ces dernières de « nouvelle normale », Kelly insiste sur les conséquences d’un non-partage des sources et des méthodes entre les pays européens. En toile de fond donc, Ray Kelly semble vouloir indiquer que l’espace Schengen devrait se doter d’une politique commune en matière antiterroriste et de renseignement.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *