Le groupe Solère éclaire-t-il ou aveugle-t-il Les Républicains ?



Avec « les ‘constructifs’, c’est une nouvelle façon de faire de la politique » a expliqué au quotidien Le Figaro, Laure de la Raudière, députée Les Républicains (LR) de la 3ème circonscription d’Eure-et-Loir toute juste réélue pour un troisième mandat.

Suite à la création d’un groupe parlementaire nommé « Les Républicains constructifs UDI et indépendants » et prêt à voter la confiance au gouvernement d’Emmanuel Macron, les réactions sont vives parmi les cadres et les sympathisants LR.

Assimilant le nouveau groupe parlementaire à « une nouvelle force parlementaire » dont il serait le chef de file, le député LR des Hauts-de-Seine Thierry Solère souhaite incarner une « attitude constructive vis-à-vis des réformes dont le pays a besoin (et) qui seront proposées par le gouvernement. »

En reprenant le nom LR, les sympathisants s’interrogent sur la légitimité de ce groupe à le porter puisqu’il ne participerait logiquement pas à l’élection du président de groupe LR à l’Assemblée nationale.

En fait, « entre le départ de François Bayrou et l’arrivée de Thierry Solère, Emmanuel Macron a perdu le MoDem pour gagner LR » ironise un militant qui comme beaucoup d’autres se demande si l’initiative de Thierry Solère ne serait pas justement l’occasion de « faire le tri » pour faire de LR un « vrai parti de droite. »

D’autres militants estiment plutôt que le nouveau groupe parlementaire devrait s’attacher à convaincre LR d’adopter une attitude pragmatique vis-à-vis de la nouvelle majorité présidentielle de la République En Marche (REM).

« Je veux que ce mandat (Macron) réussisse, » résume dans l’Echo Républicain Laure de la Raudière qui plaide la « totale liberté » dans un groupe « fondamentalement pro-européen, attaché à la liberté des entreprises (et) profondément humaniste. »

Pour le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, actuellement favori pour briguer la présidence de LR et pour qui Nicolas Sarkozy reste le modèle à suivre, « ce serait (au contraire) une profonde erreur de croire que, quand la droite défend ses valeurs, elle s’isole. »

Une droite qui est à reconstruire profondément tant elle est aujourd’hui en ordre dispersé.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

2 réflexions sur « Le groupe Solère éclaire-t-il ou aveugle-t-il Les Républicains ? »

  1. Pour avis sur LR sans remonter à la genèse Partons depuis que Nicolas Sarkozy ait remonté ce parti avant les élections. Le maître mot était de rester unis pour gagner. De ne parler d’une seule voix. j’ajoute de se méfier des journalistes traditionnellement de gauche qui n’attendent que cela pour démonter ce parti en faveur du PS qui évidemment renaîtra de ses cendres!!! La verson linge sale d’accord mais pas en public et encore moins en prenant les médias cités à témoins! J’en déduis les messages de bons sens ne passent pas pour tous les “barons” !!! Si ils tiennent absolument à perdre des adhérents qu’il continuent ainsi ils sont sur la bonne voie! Avec cette méthode effectivement les extrèmes ont toutes leurs chances !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *