Emmanuel Macron, le président expert en communication politique



Sans parti-pris politique pour ou contre Emmanuel Macron, ses récents propos sont des cas d’école pour ceux désireux de travailler dans le secteur de la communication politique ou de la communication tout court.

Avec son homologue russe Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a su choisir le bon cadre – Versailles – et prononcer les mots précis pour exprimer à la fois son mécontentement sur certains sujets et sa volonté de coopérer sur d’autres, avec une assurance notable visible dans son langage corporel.

Avec son homologue américain Donald Trump, non seulement était-il préparé à la fameuse poignée de main lors de leur première rencontre à Bruxelles mais concernant le retrait américain de l’accord de Paris sur le climat, Emmanuel Macron a trouvé – en anglais – les expressions qui font mouche comme en détournant le slogan de campagne de Trump de « Make American great again » en « Make our planet great again. »

Dans sa campagne électorale comme dans ses premiers jours de président, Emmanuel Macron a montré l’étendue de sa connaissance – et de sa maîtrise – en matière de communication politique. Espérons maintenant pour la France que des résultats concrets et positifs en résultent bientôt.

Vous aimerez aussi :

Donald Trump se retire de « l’injuste et mauvais » accord de Paris sur le climat

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, des désaccords pour une coopération

La diplomatie selon Emmanuel Macron, attention à en avoir les moyens

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

Une réflexion sur « Emmanuel Macron, le président expert en communication politique »

  1. Quelques mois plus tard, ou en sommes nous ?
    Macron s’est enfin aperçu que ses chefs de Com avaient des difficultés à fidéliser l’électeur (le client) . D’ou le pompier Castaner ! Comme l’écrit @bernard jomard ces chefs de Com oublient trop souvent que les concurrents veillent et travaillent tous sur de nouveaux slogans comme « Bolloré- Le Fouquet » pour Sarkozy, « Capitaine de Pédalo » pour Hollande et « Président des riches » pour Macron. Il est aussi étonnant que les chefs de Com de Macron, n’aient pas sorti un slogan désarmorcant le “président des riches” Trop souvent, après la victoire, les communicants des présidents, perdent leurs visions & la baraka .http://bernard-jomard.com/2017/09/05/macron-cocktail-de-communication-dinfluence-politique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *