Le parquet de Brest ouvre une enquête sur Richard Ferrand, la pression monte



Le procureur de la République de Brest, Eric Mathais, a annoncé le 1 juin 2017 l’ouverture d’une enquête préliminaire dans la très profitable affaire immobilière impliquant le député breton et désormais ministre Richard Ferrand, soutien de première heure d’Emmanuel Macron.

« Après analyse des éléments complémentaires (…), j’ai décidé de saisir ce jour la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes d’une enquête préliminaire, » indique Eric Mathais dans un communiqué qui intervient au lendemain d’un dépôt de plainte contre X par l’association Anticor.

Pour en savoir plus, lisez L’affaire Richard Ferrand pose de vraies questions juridiques et logiques.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.