Emmanuel Macron perdrait sa crédibilité avec l’affaire Richard Ferrand



La synthèse de Le Politique relative à l’affaire Richard Ferrand à travers le droit civil, le droit de la mutualité et la logique poserait des questions juridiquement fondées qui empêchent le président Emmanuel Macron d’écarter cette affaire comme simplement « légale ». Considérant les données réunies et sans décision exemplaire de sa part, Emmanuel Macron perdrait probablement toute crédibilité à « moraliser » et le coût politique serait à long terme bien supérieur à ce qu’il semble imaginer. Pour en savoir plus, lisez L’affaire Richard Ferrand pose de vraies questions juridiques et logiques.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.