Sans démission de Richard Ferrand, Emmanuel Macron prend un risque



L’affaire Richard Ferrand est très mal accueillie par les Français, selon les premières données collectées par Le Politique. Pire, si Emmanuel Macron persiste à en sous-estimer au moins la gravité morale sans prendre aucune décision de fermeté, il pourrait très vite entamer son capital de confiance auprès des citoyens.

L’autre révélation de Valeurs Actuelles selon laquelle le fils de Richard Ferrand aurait été rémunéré 6.800 euros sur un durée de cinq mois devrait aggraver un peu plus une polémique qui enfle à haute vitesse.

L’explication présumée de Richard Ferrand qui aurait dit « je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur internet, » risque de susciter un mécontentement accru.

La tolérance des Français pour tout comportement « limite » est désormais très basse.

Vous aimerez aussi :

Ecartée par le PNF, l’affaire Richard Ferrand pose de vraies questions

Impitoyable avec François Fillon mais clément avec Richard Ferrand

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.