Avec François Baroin, Les Républicains (LR) se rebellent-ils enfin ?



« Ont-ils enfin décidé de ne plus se laisser faire ou dicter leur conduite ? » s’interrogent des militants sur les réseaux sociaux.

Selon le quotidien Le Figaro, Les Républicains (LR) vont saisir le Parquet national financier (PNF) après que leur Secrétaire général Bernard Accoyer ait estimé « abyssal » l’écart « entre les paroles publiques et les pratiques privées prêtées à Richard Ferrand. »

Ce dernier n’avait à l’instar de ses camarades d’En Marche (EM) fait aucun « cadeau » à François Fillon, candidat LR arrivé troisième de l’élection présidentielle 2017.

« Sans parti-pris politique et du point de vue d’un analyste, si elle veut une chance aux élections législatives et surtout briguer à nouveau l’Elysée en 2022, la droite doit devenir une droite ‘de combat’ et ne plus se contenter de compromis unilatéraux et contreproductifs, » insiste Charles Rault, fondateur de Le Politique.

Vous aimerez aussi :

Ecartée par le PNF, l’affaire Richard Ferrand pose de vraies questions

Impitoyable avec François Fillon mais clément avec Richard Ferrand

Les Républicains (LR) doivent se battre pour de vrai ou se dissoudre

Les Républicains (LR) ont-ils vraiment raison d’être si polis voire trop gentils ?

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.