Emmanuel Macron gagne déjà des points pour sa réélection en 2022



Certes, c’est aller bien vite que de parler d’ores et déjà de l’élection présidentielle de 2022, mais à regarder les données qui montrent combien les Français sont satisfaits des premiers jours du nouveau président de la République Emmanuel Macron, ce n’est pas si vain.

En effet, la première impression s’avère souvent décisive dans la façon dont les électeurs jugent ensuite le mandat présidentiel. Le dîner au Fouquet’s a collé injustement à la peau de Nicolas Sarkozy durant tout son quinquennat et beaucoup en parlaient encore en 2012. La pluie torrentielle et le manque d’enthousiasme autour de l’élection de François Hollande en 2012 ont quelque peu terni la perception du bilan certes fort discutable en 2017.

Dès lors, commencer si favorablement aux yeux de l’opinion publique les premiers jours de son quinquennat en 2017 pourrait aider Emmanuel Macron à envisager plus facilement encore un second mandat en 2022. En allant outre les clivages politiques habituels et à la surprise également de celui qui écrit ces mots, Emmanuel Macron recompose la vie politique française et de nombreux Français espèrent que ce sera « pour le meilleur. »

Quelles que soient les critiques que l’on puisse formuler ou que l’on a formulées concernant le programme présidentiel d’Emmanuel Macron pendant la campagne électorale, c’est être juste et sans sectarisme stérile que de reconnaître que le nouveau président fait preuve d’une audace politique que l’on avait pas vue depuis longtemps.

Nommer Edouard Philippe qui s’affirme comme un « homme de droite » et membre éminent des Républicains (LR) est un signal fort à destination des Français et qui devrait renforcer un peu plus la domination possible d’Emmanuel Macron aux élections législatives de juin.

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *