Au Mans, les agriculteurs anticipent sur le quinquennat Macron



Environ 300 agriculteurs ont manifesté au soir du 11 mai 2017 dans la ville du Mans à l’appel de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA). Accompagnés d’une cinquantaine de tracteurs, les agriculteurs sont allés porter un message à la préfecture et destiné au nouveau président de la République Emmanuel Macron.

Rappelant que des sommes importantes ont été dépensées pour la campagne présidentielle et seront remboursées par l’Etat pour les candidats ayant dépassé 5% des voix, les agriculteurs ont rappelé que leurs campagnes auraient aussi besoin de telles sommes.

Désireux de remettre l’agriculture « en marche » et critiques vis-à-vis du ministre actuel de l’agriculture Stéphane Le Foll, ils espèrent établir un rapport de force favorable en mettant d’emblée la pression sur le chef d’Etat bientôt investi.

“Nous souhaitons tourner la page du quinquennat précédent. Nous sommes dans une attitude positive et constructive vis à vis du nouveau Président Macron. Mais nous voulions montrer ce soir par notre mobilisation l’urgence à agir pour l’agriculture et les agriculteurs, » a déclaré Thomas Blot, président des JA72.

Dans son programme présidentiel, Emmanuel Macron affirmait qu’il est urgent d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs et qu’en résumé, ils « ne demandent rien d’autre que de pouvoir vivre de leur travail par un juste prix payé. » Pour ce faire, le nouveau président fixait 6 objectifs incluant notamment « la garantie de prix justes. »

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.