33 ans, 14 condamnations, une kalachnikov et toujours libre



Si le nouveau président de la République Emmanuel Macron doit s’occuper d’un sujet en très haute priorité, c’est celui de la sécurité. Ces trois derniers jours, un individu âgé de 33 ans avec 14 condamnations au compteur soit autant que d’années de majorité circulerait encore libre sur le territoire français.

Armé d’un fusil d’assaut kalachnikov, l’individu aurait assassiné une personne et blessé deux autres à Plaisir et à Trappes (Yvelines). En plein état d’urgence donc, un homme dûment connu des services de police et identifié n’a toujours pas été appréhendé après plus de 72 heures de traque.

Même si la piste d’un règlement de compte est privilégiée, cette affaire est un véritable scandale quand on considère la menace terroriste élevée qui menace la France. En effet peut-on se demander ce qu’il en serait s’il s’agissait d’un individu engagé dans une entreprise à caractère terroriste et dont l’identité serait inconnue.

Flagrant bénéficiaire du manque de sévérité de l’autorité judiciaire, cet individu au casier présumé long comme le bras semble avoir eu plus de facilité à se procurer une arme de guerre en plein Etat d’urgence qu’un chasseur au casier vierge à se procurer du plomb.

D’où ma question, tout est-il vraiment fait pour protéger les Français ? Manifestement, non. Monsieur le Président élu, le moins qu’on puisse dire est vous avez du pain sur la planche.

Auteur : Claire Beauchamp

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

2 réflexions sur « 33 ans, 14 condamnations, une kalachnikov et toujours libre »

  1. Un Etat endetté comme jamais, ne nous présente que de la poudre aux yeux en guise de sécurité. Le meilleur exemple et celui de votre article. Comment, en plein état d’urgence, cet homme connu et dangereux peut il se procurer une arme de guerre ? Voilà donc le véritable niveau de notre sécurité.

    1. Merci de votre commentaire. La situation sécuritaire est en effet notoirement mauvaise et ce type d’actualité ne rassure guère quant à la capacité actuelle du gouvernement à assurer la sécurité des Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *