Dans les coulisses d’une victoire sur TF1, j’ai découvert Emmanuel Macron



Avant toute chose, il ne faut pas totalement exclure que le documentaire Les coulisses d’une victoire diffusé par TF1 le 8 mai 2017 soit l’aboutissement d’une stratégie de communication politique bien menée à l’image de la domination avantageuse d’Emmanuel Macron dans les médias pendant la campagne présidentielle.

Je partage donc ici avec les lecteurs de Le Politique un point de vue strictement personnel sans être aucunement dupe de comment des images choisies et scénarisées peuvent donner un résultat à la fois agréable et sympathique. Cependant dois-je avouer que j’ai découvert Emmanuel Macron à travers ce reportage.

Loin de la personnalité que j’imaginais froide, autoritaire et capricieuse, Emmanuel Macron se révèle un personnage plus structuré, plus déterminé et bien plus agréable que je ne l’imaginais. Mon opinion n’est pas ici politique mais humaine et quand bien même elle peut surprendre considérant ce que j’ai pu écrire auparavant, je me dois par honnêteté de reconnaître que ces images ont montré un Emmanuel Macron différent de celui que j’avais l’impression de connaître en décortiquant ses discours et son programme.

Il s’avère un homme chaleureux et conscient de l’énergie qu’il faut mobiliser pour atteindre l’objectif insensé de devenir président de la République à seulement 39 ans. Je n’ignore aucunement le soutien médiatique dont Emmanuel Macron a bénéficié et dont j’estime qu’il lui a été essentiel, mais je n’ignore pas non plus qu’il lui a forcément fallu quelque brillance et intelligence pour s’en servir si efficacement qu’il sera le 14 mai le président de la France.

Bien d’autres bénéficiant d’autant de soutien auraient échoué là où, sans aucun parti-pris politique de ma part, peut-on affirmer que Emmanuel Macron a réussi. Cela a pu sembler anodin ou drôle pour beaucoup, mais le moment où Emmanuel Macron échoue à obtenir un cordon bleu dans un restaurant d’autoroute en exprimant une seconde de déception fut pour moi le moment le plus important pour comprendre l’humanité du personnage.

Pour conclure, subsiste toutefois mon doute quant à sa réalisation personnelle de combien la fonction qu’il assume désormais est écrasante et requiert sang-froid, maturité et expérience de l’adversité. Pour autant, la spontanéité qu’il montre dans Les coulisses d’une victoire est peut-être son atout le plus important pour s’adapter au plus vite à la fonction présidentielle. L’avenir nous en dira plus.

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *