Assassin politique de François Fillon, Emmanuel Macron aura tué la démocratie



Soutenu par 99% des médias, par le gouvernement « sans condition », par l’appareil d’Etat, par Barack Obama, par Angela Merkel, etc… Emmanuel Macron a obtenu le score officiel décevant de seulement 24% au premier tour soit à peine 4 points de pourcentage de plus que François Fillon qui fut lui attaqué par 99% des médias et par le gouvernement « sans condition ».

Qu’aujourd’hui François Hollande et son élève Emmanuel Macron osent demander aux Français de « sauver la démocratie » face à Marine Le Pen suscite un dégoût profond et durable chez nombre d’électeurs. Emmanuel Macron sera probablement élu mais il sera président d’une ruine privée de démocratie et d’une République factice où le Peuple est obligé de « vivre durablement sous la menace terroriste ».

Pendant que les Français seront priés de mourir à cause « d’impondérables » et sans protester, c’est-à-dire sans « faire le lit du fascisme nauséabond, » Emmanuel Macron se déplacera à leurs frais en cortège présidentiel, protégé par des policiers d’élite.

Mis au ban de la République car ils n’auront pas voté pour le candidat unique Emmanuel Macron, des millions et des millions de Français conserveront au fond d’eux le souvenir horrible de cette élection volée, de cette démocratie salie, de cette République despotique.

Le souvenir se transformera peu à peu en colère dès lors que les échecs d’Emmanuel Macron rappelleront ceux de son mentor et prédécesseur. La colère, de gauche, de droite, de nulle part, pourrait tout emporter. Se prétextant le sauveur de la démocratie, Emmanuel Macron ne réalise pas qu’il pourrait bien l’avoir achevé.

Vous aimerez aussi :

Selon toute vraisemblance, François Fillon a été la cible d’une opération réussie

Emmanuel Macron serait-il autoritaire voire totalitaire ?

Intimidés et harcelés, les Français ne sont plus guère libres de leur vote

Auteur : Jacques Dubuisson

Jacques Dubuisson est fonctionnaire à la retraite et s'intéresse aux problématiques sécuritaires.

5 réflexions sur « Assassin politique de François Fillon, Emmanuel Macron aura tué la démocratie »

  1. Bonjour,
    Avant de faire le journaliste et le prédicateur, vérifiez vos sources et ce pour l’ensemble de votre oeuvre sue ce site. Jamais je n’ai vu autant d’inepties dans vos commentaires !!!

    1. 1) Nous ne sommes pas journalistes. (1) 2) En matière de prédication, cette présidentielle 2017 est un modèle du genre. 3) Cyceon est 100% indépendant et ne bénéficie d’aucune aide ni subvention, ce qui nous autorise à être libres. 4) Les dizaines de milliers de lecteurs de Cyceon, de plus en plus nombreux, semblent apprécier l’accès à un point de vue différent. 5) Vous êtes libres de penser ce que vous voulez, c’est pourquoi votre commentaire est publié, ce qui ne serait jamais arrivé sur d’autres sites qui prétendent “décoder” l’information. Bonne journée et n’oubliez pas de vous abonner pour nous soutenir 🙂

      (1) Cet article a été écrit par une personne indépendante de Cyceon en vue de susciter le débat. Ses opinions sont uniquement les siennes.

  2. L’échec de Macron est possible, son succès probable. Je ne suis pas sûr que l’alternative Fillon aurait suscité moins de colère dans le pays : selon vos sources 4% de plus (le différentiel Macron/Fillon). 99%! Comme ce chiffre est frappant! Il y en a au moins autant contre Le Pen. Elle aussi fait 3% de plus que votre champion sans parler de Mélenchon qui lui souffle dans la nuque. Bref, les élections ont rendu leur verdict. Sauf à le nier, quelle alternative maintenant? S’il échoue nous aurons les mêmes problèmes en 2022, amplifiés. Je préfère sa réussite et si je peux l’aider, banco. Je compte sur d’autres pour empêcher et se plaindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *