L’ancien ministre Jérôme Cahuzac aurait son portrait à Bercy grâce à Michel Sapin



« Aux grands hommes, la patrie reconnaissante » et même à ceux qui l’ont servi de façon plutôt contradictoire. Chantre de la lutte contre la fraude fiscale, Jérôme Cahuzac s’est en effet avéré être un spécialiste puisqu’il dut démissionner puis fut condamné pour un tel délit. L’actuel ministre des finances Michel Sapin aurait décidé que les portraits des anciens ministres délégués seraient accrochés au mur de la rotonde de l’hôtel des ministres, celui de Jérôme Cahuzac inclus. Un fait supplémentaire pour illustrer la profonde déconnexion entre les dirigeants politiques et les Français.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.