Fin de campagne difficile pour Macron selon un expert en communication



Dans une interview, Philippe Moreau-Chevrolet indique que depuis les résultats du 23 avril 2017 la campagne d’Emmanuel Macron, candidat d’En Marche (EM), « donne l’impression de vide actuelle ». Aussi, explique-t-il, « Macron essaie de faire oublier son histoire en prenant ses distances avec le Parti Socialiste (PS) » et omet de rappeler qu’il fut encore il y a peu ministre de l’économie du président sortant François Hollande.

Enfin, les mots « Emmanuel Hollande » et « 5 ans de plus » lui seraient préjudiciables et finiraient par avoir un réel impact sur le choix des électeurs. Moreau-Chevrolet, spécialiste en communication, rappelle aussi que le débat du 3 mai 2017 aura été crucial pour Emmanuel Macron, considérant qu’ “il a du mal à sortir du consensus et à gérer la contradiction (…) et a aussi tendance à s’énerver très vite.”

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.