Avec Force Républicaine, les électeurs de François Fillon veulent y croire



En colère contre Les Républicains (LR) dans leur soutien « précipité » et « sans retenue » à Emmanuel Macron et désireux que François Fillon poursuive son engagement politique, un nombre significatif d’électeurs expriment l’espoir que ce dernier étoffe son micro-parti Force Républicaine – fort d’un présumé trésor de 3,3 millions d’euros – afin qu’il devienne une force politique majeure dans les prochaines années. Certains vont même jusqu’à appeler sur les réseaux sociaux à adhérer à Force Républicaine. Mais François Fillon ne semble plus avoir le cœur à l’ouvrage et aurait cédé la présidence du micro-parti à Bruno Retailleau.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.