Merkel s’ingère à nouveau dans l’élection pour soutenir Macron



A nouveau, la chancelière allemande Angela Merkelaffirmé sa préférence pour Emmanuel Macron, le candidat finaliste pro-Européen “qui ne cherche pas à établir un rapport de force avec l’Allemagne.” Cependant, le dimanche 7 mai 2017, ce sont les Français qui devront choisir qui d’entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen sera Président, et certainement pas l’Allemagne qui ne se grandit pas par son ingérence de plus en plus fréquente.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.