Marine Le Pen appelle les Insoumis au barrage contre Emmanuel Macron



Admettant avoir « des relations pour le moins sportives avec Jean-Luc Mélenchon » le dirigeant de la France Insoumise qui a reçu près de 7 millions de votes au premier tour, Marine Le Pen a déclaré dans une vidéo que ce dernier a mené une campagne « respectable car plus apaisée et plus positive » en visant l’unité de la nation.

Sensible au remplacement des drapeaux rouges par des drapeaux français, Marine Le Pen a rappelé que le rameau d’olivier est le beau symbole d’une paix qui est pour elle comme pour Jean-Luc Mélenchon une priorité en pleine accentuation des tensions internationales.

Le projet d’Emmanuel Macron « est aux antipodes » de celui qu’ont soutenu les Insoumis a insisté Marine Le Pen avant de détailler combien il serait libéral, contre les travailleurs et soumis à Bruxelles. Par la mise en place de la proportionnelle, Marine Le Pen indique implicitement que les Insoumis auraient beaucoup à gagner avec elle à l’Elysée puisque leur présence à l’Assemblée nationale serait sensiblement augmentée.

Enfin, c’est un combat commun « pour le changement » et « contre l’oligarchie » qu’elle propose aux Insoumis dont le vote sera déterminant dans le résultat de cette élection présidentielle 2017. Parmi eux, certains avaient exprimé sur les réseaux sociaux que voter Le Pen contre Macron serait l’occasion de « renverser le système » tandis que d’autres refusaient d’aller voter pour l’un comme pour l’autre.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *