La situation se tend, gare à l’explosion après le second tour de la présidentielle



L’élection présidentielle 2017 et les doutes exprimés dans toutes les franges de la population quant à sa régularité démocratique pourraient compliquer encore un peu plus le contexte intérieur de la République française. Selon les données de plusieurs analystes partagées avec Le Politique, la situation sociale et politique s’est détériorée en France tout au long de la campagne électorale et les effets seraient en suspens en attendant le second tour du 7 mai 2017.

Le risque social et politique pourrait se concrétiser dès le lendemain et ce quel que soit le résultat. La nouveauté résiderait dans une motivation contestataire pas seulement en provenance de la gauche « dure » mais aussi, fait nouveau, de la droite « classique » tentée par revendiquer son point de vue de façon plus « audible » et « visible ». Enfin, un risque de manifestation voire de débordements existe également pour la veille du scrutin soit le 6 mai 2017.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.