Macron et les Retraites : Exigeons des Seniors un effort



Jean Pisany-Ferry, directeur du pôle Programme et Idées d’En Marche, a expliqué sur France Info le 25 février 2017 (2) que « le but ne serait pas de repousser l’âge de départ à la retraite » mais qu’en raison de la suppression de 80% de la taxe d’habitation (TH) – sur laquelle Le Politique n’a pas cessé d’interroger sur sa compensation réelle hormis de simples promesses d’économies promises par Emmanuel Macron – environ 2/3 des retraités pourraient voir leur pension baisser en vue d’un effort de solidarité.

En plus de pénaliser l’épargne, la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) (3) – Challenges a parlé « d’explosion » – en échange d’une baisse de certaines cotisations patronales entraînerait inévitablement une baisse directe des retraites. Avec cette hausse de CSG dont le total est 25% supérieur au total de l’impôt sur le revenu (IR) conjuguée à la suppression de la TH, « il y aura des perdants » (4) a admis Jean Pisany-Ferry le 20 avril 2017 selon qui « ce sont les retraités, 60% des retraités ceux qui ont les revenus les plus confortables qui vont effectivement subir la CSG alors qu’ils ne payaient pas de cotisations sociales. »

Alors que les retraites n’ont quasiment pas été revalorisées depuis des années, « c’est un effort que nous demandons aux seniors, » insiste l’architecte du programme présidentiel d’Emmanuel Macron. Une fois encore, plutôt que de chercher à baisser l’imposition record enregistrée en France par rapport aux autres pays développés, Emmanuel Macron ambitionne de créer de nouvelles recettes fiscales.

Vous aimerez aussi:

1) Macron et les Retraites : Du flou fiscal pour une dette abyssale

3) Macron et les Retraites : Une réaction en chaîne défavorable pour tous

Notes

(2) Jean Pisany-Ferry parle sur France Info le 25 février 2017

(3) Payée par les retraités et prélevée sur les revenus tant du capital que du travail.

(4) « Emmanuel Macron demande aux seniors de faire un effort ! » selon l’économiste Jean Pisani-Ferry sur Boursorama le 20 avril 2017 (à partir de la 16 minutes).

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.

4 réflexions sur « Macron et les Retraites : Exigeons des Seniors un effort »

  1. Merci Macron! Merci Macron! bravo pour votre tolérance zéro pour les petits délinquants, et tolérance maxi pour les exilés fiscaux ( 80 milliards par an ..) qui avec vous ne paieront toujours pas un centime d’impôt . On est tranquille pour au moins 5 ans ,Marine Le Pen non plus ne taxera jamais les fortunes des “paradis fiscaux” et les exilés, sa famille a un fortune à protéger… Le petit Mélenchon voulait faire un Fatca pour nous obliger à payer des taxes comme un vulgaire employé , ça va pas ,non? les impôts c’est pour les petits cadres, pas pour nous les investisseurs! Mélenchon voulait fermer les “paradis fiscaux” en interdisant toute transaction avec eux sous peine du retrait des licences bancaires… ça va pas non, moi je n’ai jamais payé d’impôts et ce n’est pas avec Macron ou Le Pen que ça va commencer !Merci Merci Merci !

    1. Monsieur s’il vous plait ne proférer pas des soupcons de fraude a l’encontre des Le Pen sans preuves ! Ont ils été condamné pour cela ? Non. Décidément l’idéologie de Nuremberg est loin de disparaître !

  2. concernant l’augmentation de la CSG pour les retraités qui dépassent les 1200€ mensuels, il serait plus juste de leur imposer une augmentation à partir de 1200€ et au delà et non de 0 à 1200€

  3. Bonjour,
    Cette augmentation est une honte. C’est de plus très lâche de s’attaquer à une population fragilisée qui ne manifestera pas violemment.
    Les retraites n’ont pas été valorisées depuis des années, mais en 5 ans il y a eu une ponction de 0,3%, la disparition de la part veuvage l’imposition du complément de retraite des familles de plus de trois enfants et maintenant la CSG.
    Il faut savoir qu’il y a des retraités qui on travaillés toujours plus de 40 h par semaine.
    Il faut savoir que dans les familles nombreuses, l’épouse ne travaillait pas ou peu avec donc des revenus plus faibles par ménage que maintenant alors qu’élever des enfants coute une fortune. Cela à changé ces dernières années, mais pas pour la plupart des retraités.
    Enfin, la maladie, les maisons de retraites sont des dépenses non négligeables pour les retraités. Les pertes de revenu successives sont une euthanasie financières pour cette catégorie de français qui ont pourtant fait la richesse de notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *