Macron et les Retraites : Du flou fiscal pour une dette abyssale



Après la polémique relative à la super-taxe foncière sur laquelle Emmanuel Macron, candidat d’En Marche (EM) et intime collaborateur du président François Hollande, n’a jamais répondu aux questions, une autre partie du programme Macron pourrait impacter négativement la retraite des Français.

Après des années d’efforts et de sacrifices à travers une fiscalité sensiblement augmentée pour un bilan contestable – hausse du chômage, hausse de la dette publique, hausse de la précarité, hausse du terrorisme – auquel a directement participé Emmanuel Macron comme ministre de l’économie, les classes moyennes et pauvres pourraient être à nouveau pénalisées.

Même si Emmanuel Macron a plusieurs fois exprimé son vœu qu’aucune retraite ne soit inférieure à 900 euros ou qu’elle devrait être revalorisée d’en moyenne 300 euros, son programme présidentiel laisse présager un impact potentiellement très négatif pour les retraités, surtout ceux touchant une moyenne ou petite retraite.

L’argent des retraités (1) constitue en fait la clef de voûte du programme économique d’Emmanuel Macron.

Vous aimerez aussi:

2) Macron et les Retraites : Exigeons des Seniors un effort

3) Macron et les Retraites : Une réaction en chaîne défavorable pour tous

Notes

(1) L’augmentation de la Contribution sociale généralisée (CSG) est au cœur du programme présidentiel d’Emmanuel Macron mais elle est tellement controversée qu’une recherche de « csg » ou « contribution sociale généralisée » sur le site officiel d’En Marche ne donne aucun résultat.

csg-enmarche-fr

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *