Commence la semaine de tous les « dangers » pour la présidentielle 2017



Dans six jours, les Français voteront au premier tour de l’élection présidentielle dans un contexte d’incertitude maximale et inédite. Si sur le papier, Emmanuel Macron, intime et ancien Ministre du président socialiste sortant François Hollande, part gagnant, les données en provenance du terrain restent contradictoires.

Jean-Luc Mélenchon est portée par une forte dynamique tandis que François Fillon compte sur un solide bloc de droite et du centre. Quant à Marine Le Pen dont les chances n’ont jamais été si élevées, son exposition médiatique quelque peu réduite des dernières semaines pourrait la rapprocher du quatuor infernal et rendre incertaine également sa présence au second tour.

Le moindre mot, le moindre geste, le moindre incident pourrait décider bien des indécis à choisir un candidat spécifique. Les potentiels futurs présidents devront donc à la fois être prudents et faire preuve d’audace pour gagner la course in extremis, peut-être même à l’arrachée.

Enfin, le scénario du pire a été rappelé par la DGSI qui s’inquiète à la fois de débordements possibles suite à la publication des résultats mais aussi d’une menace terroriste élevée dont la concrétisation pourrait bouleverser tous les pronostics.

La France vivra donc ces prochains jours sur le qui-vive en vue d’une élection que le monde entier observera très attentivement. Les enjeux sont grands pour les Français, mais aussi pour leurs alliés, leurs concurrents et leurs ennemis.

Le résultat de cette élection peut potentiellement sortir la France de l’Union européenne (UE), de la zone euro et de l’OTAN, bouleverser la carte géopolitique mondiale, modifier profondément le rapport de force en Europe et au Proche-Orient, provoquer une panique sur les marchés financiers.

Rarement la France n’aura tant été au centre du monde, preuve qu’elle n’est pas du tout aussi « moyenne » que ses citoyens le pensent.

Vous aimerez aussi :

Le Pen en tête, Fillon et Macron proches, suivis par Mélenchon (Evaluation)

Le « péril jeune » sera décisif pour la gauche et Emmanuel Macron

Crucial « timing » dans le soutien de François Hollande à Emmanuel Macron

Un fait nouveau inquiète quant à la régularité de l’élection présidentielle

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.