Pour vaincre le terrorisme, interdisons surtout les voitures en centre-ville ?



Ce ne serait soi-disant pas une blague, une éditorialiste réputée du quotidien suédois Aftonbladet écrit que « les voitures, des machines meurtrières effectives, devrait être simplement interdites des centres villes et des lieux de rassemblement, si l’on veut protéger les gens dans le futur ». En résumé, « il n’était pas raisonnable qu’un camion lourd puisse être conduit dans l’une des artères les plus fréquentées de Stockholm un vendredi après-midi », insiste Eva Franchell suite à l’attentat commis le 7 avril 2017. Cet éditorial est tellement décalé que Le Politique s’interroge sur son caractère sérieux ou s’il tente, par dérision et ironie, de souligner combien l’Europe n’a pas pris la mesure de la menace terroriste et reste incapable de la traiter efficacement.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.