Le gouvernement grec d’Alexis Tsipras serait-il trop optimiste ?



Le gouvernement du premier ministre grec Alexis Tsipras semble plutôt optimiste quant à la conclusion d’un accord sur le troisième plan de sauvetage d’ici la fin du mois d’avril 2017. « Nous entrons dans la dernière ligne droite, il y aura des développements dans les prochains jours, » a promis le porte-parole du gouvernement Dimitris Tzanakopoulos.

Près de six ans après la crise de la dette souveraine de la zone euro en 2011, l’économie grecque reste très endommagée et le mécontentement populaire est vif. Aucune solution durable à la crise ne semble en vue, malgré des plans de sauvetage à répétition. En août 2015, Tsipras annonçait déjà « la dernière ligne droite ».

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.