Bis repetita, Le Politique écrit et pose ses questions en totale indépendance



Considérant que la notion d’indépendance semble devenue science-fiction et suite au démenti (1) du mouvement En Marche du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron concernant le projet de taxe sur les loyers dits « fictifs » ou « implicites », Le Politique réitère :

  • avoir écrit ses articles en totale indépendance,
  • n’avoir aucune intention politique ou « manifestement malveillante », (2)
  • être totalement indépendant et autonome,
  • n’entretenir aucun lien avec quelque organisation politique et/ou d’intérêt spécial,
  • n’avoir absolument besoin de personne pour poser des questions légitimes dans le cadre d’un débat démocratique et républicain.

Le Politique ajoute qu’aucun parti politique ni aucune personnalité politique n’a jamais participé ou ne participe à ses activités. Affirmer le contraire relève de la manœuvre politique habituelle qui consiste à échapper au débat tout en accusant un tiers, totalement innocent en l’occurrence, de l’avoir instrumentalisé.

Le Politique rappelle ses sept questions concernant la « super-taxe foncière », projet donc Renaud Dutreil, représentant d’Emmanuel Macron à l’occasion du Grand O des Notaires de France, a parlé le 29 mars 2017. Les questions de Le Politique sont de vraies questions posées par une vraie organisation, non missionnée, non mandatée, non chargée de quelque « mission » que ce soit.

Confondre le débat politique avec quelque manœuvre montre combien la démocratie française est abîmée et combien il est devenu extrêmement difficile d’obtenir quelque réponse à des questions légitimes. Que l’on ne s’étonne donc plus que des millions de Français aient renoncé à voter, car l’abstention trouve justement et malheureusement justification dans cette incapacité pathologique à voir la réalité telle qu’elle est plutôt que comme on aimerait qu’elle soit.

Existent encore des individus qui, en toute indépendance et en simples citoyens respectueux des institutions et de la République, posent des questions sans aucune motivation ni politique ni financière. L’indépendance existe encore et elle fait en effet de la résistance. Bien trop de questions restent à ce jour sans réponse et concernent l’avenir de 65 millions de Français.

(1) Dont Le Politique a informé ses lecteurs à plusieurs reprises.

(2) Comme écrit par Jean Pisani-Ferry, Directeur du Pôle Programme et Idées d’En Marche, dans sa tribune du 2 avril 2017 relatif aux loyers fictifs. N’est pas abordée la question de la « super-taxe foncière ».

Vous aimerez aussi :

Pour clore la polémique « super-taxe foncière » de Macron

Dutreil confirme le projet Macron de « super-taxe foncière »

Pourquoi la « super-taxe foncière » Macron est une mauvaise idée

#Macron #Dutreil #PisaniFerry #Immobilier #Fiscalité #EnMarche

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.